mardi 27 décembre 2011

Ilot Poliveau - les désaccords entre le PS et EELV


Les élus EELV ont déposé un vœu pour que la Ville s’oppose au projet de transfert de Censier sur l’îlot Poliveau. Lors du dernier Conseil de Paris ce vœu a été rejeté par l’exécutif parisien.

EELV a peur que la densification de l’îlot Poliveau nécessite la suppression des espaces de production horticole pour l’entretien du Jardin des Plantes et la destruction de deux bâtiments remarquables : l’Orangeraie et le bâtiment de la « Graineterie » nationale ».


EELV a peur également que ce projet mette en péril la population exceptionnelle de crapauds accoucheurs, inscrite sur la liste rouge de l’UICN des espèces menacées dans le monde.

Il va être difficile d'attendre le mois de juin 2012 pour avoir une vision claire et objective de la situation. Si chacun ne fait pas un effort dev transparence la situation ne pourra que s'envenimer pour de bonnes ou mauvais raisons.


lundi 26 décembre 2011

Elections présidentielles et législatives: n'oubliez pas de vous inscrire sur les listes électorales

Pour participer aux élections de 2012, il faut vous inscrire avant la fin de l'année si vous avez déménagé. La radiation sur l'ancien bureau de vote sera automatique.

Pour vous inscrire vous devez venir à la Mairie avec un justicatif de domicile (facture EDF, quttance de loyer) de moins de trois mois et votre pièce d'identité valide ou périmée depuis moins d'un an.

Si vous habitez chez vos parents ou un proche, ces derniers devront fournir sur papier libre une attestation, et joindre un justificatif de domicile. et vous devrez apporter une copie de la pièce d'identité de l'hébergeant, et une preuve d'attache justifiant de votre présence chez cette personne (relevé de sécurité sociale, quittance, courrier officiel, relevé bancaire ...).

Pour plus de détail allez sur le site de la Mairie du 5ème.

dimanche 25 décembre 2011

Exposition sur Damas dans le 5ème


Jusqu'au 31 décembre l'Institut de Recherche et d'Etudes Méditerranée et Moyen-Orient - iReMMO 5/7 rue Basse des Carmes Paris 75005 nous invite à une exposition de photo sur Damas avant la révolution.

Sur fond d’actualité, ce travail photographique d’Aurélie Lecarpentier [Aalek], nous invite à découvrir les rues, l’activité et la vie quotidienne de Damas.

Agenda culturel à Paris

Vous cherchez des idées pour égayer vos vacances de fin d'année à Paris. N'oubliez pas de consulter l'agenda culturel de la ville de Paris:

http://agenda.paris.fr/

Le 5ème toujours plus engagé dans le développement durable

Si vous avez investi dans un sapin naturel pour fêter Noël, vous avez jusqu'au 22 janvier 2012 pour le déposer (sans déco et sans flocage) dans l'un des 100 points de collecte mis en place par la Ville dans les parcs et jardins afin qu'il soit recyclé.


Dans le 5ème:
- Arènes de Lutèce
- Square Viviani
- Square Paul Langevin

Etienne Dolet

samedi 24 décembre 2011

Dominique Tiberi; sa nomination à Bercy est annulée

FRS1921 0410 /AFP-YT25PARIS, 23 déc 2011 (AFP) Le Conseil d'Etat a annulé vendredi le décret de nomination de Dominique Tiberi, fils de l'ancien maire de Paris Jean Tiberi, au poste de contrôleur général économique et financier, pour lequel il ne présente pas les "aptitudes requises".
La plus haute juridiction administrative avait été saisi d'une requête du Syndicat parisien des administrations centrales, économiques et financières qui réclamait l'annulation "pour excès de pouvoir" du décret du 20 janvier 2011 de nomination de Dominique Tiberi. Dominique Tiberi, titulaire d'un doctorat en gestion, avait été nommé en janvier 2011 au contrôle général de Bercy sur proposition de l'ex-ministre de l'Economie, Christine Lagarde, mais contre l'avis d'une commission d'évaluation.
Composé en grande partie de hauts-fonctionnaires, le contrôle général est chargé d'évaluer les performances des organismes où l'Etat a des intérêts majoritaires. Dans sa décision, le Conseil d'Etat relève que les "les auteurs du décret attaqué ont commis une erreur manifeste d'appréciation en estimant que M. Tiberi présentait les aptitudes requises pour une telle nomination".
Le Conseil d'Etat reprend l'argumentaire de la commission d'évaluation qui a auditionné Dominique Tiberi et a "constaté qu'il n'avait exercé ni des +responsabilités d'encadrement ou de direction+, ni des +fonctions d'analyse et d'expertise approfondies à caractère économique et financier".
"Aucune indication précise" n'a par ailleurs été apportée "concernant les postes occupés et les tâches personnellement accomplies par M. Tiberi durant les treize années précédant la nomination litigieuse".
M. Tiberi affirme avoir "fait carrière en entreprise à Air France (...) et qu'il a exercé des fonctions à caractère politique au sein d'un cabinet ministériel ou dans le cadre de mandats électoraux". Il est notamment adjoint au maire du Ve, son père, depuis 2008.
La maire UMP du VIIe arrondissement, Rachida Dati, qui convoite comme François Fillon la circonscription de Jean Tiberi à Paris, avait accusé le 23 octobre le Premier ministre d'avoir "reçu" l'ancien maire de Paris et de lui avoir "permis de faire recruter son fils au ministère des Finances à un poste, contre l'avis du ministère des Finances".
L'arrêt du Conseil d'Etat précise que l'Etat devra rembourser à hauteur de 3.000 euros les frais de justice engagés par le Syndicat parisien des administrations centrales économiques et financières mat/mad/lo AFP 231519 DEC 11

vendredi 16 décembre 2011

2ème circonsciption de Paris : la fédération PS de Paris propose la candidature d'Axel Kahn

Le candidat du PS dans la deuxième circonscription de Paris devrait être Axel Kahn agé de 67 ans, généticien et président de l'université René Descartes dans le 6ème arrondissement
Il aurait déclaré à l'AFP : "Je crois être capable de mener ce combat contre le Premier ministre et la politique qu'il a conduite. .....Dans la situation ou l'on est, ça vaut la peine qu'il y ait des grands combats d'idées et pas seulement des enfilages de petites phrases".

Cette candidature a été longue à se dessiner sachant que finalement le nombre de partants était plus important que prévu. L'article de l'AFP parle des ambitions de Christophe Girard adjoint à la culture de B. Delanoe et Marie Pierre de la Gontrerie Vice présidente du Conseil régional d'Ile de France. On parlait même de Jack Lang en mal de point de chute.

Cette candidature vient compléter les 3 candidatures de droite F. Fillon 1er ministre , R. Dati maire du 7ème, P. Lambert ancien ministre du Budget rallié à F. Bayrou. A gauche la question est de savoir si P. Dubreuil va maintenir sa candidature ou négocier une place de suppléant comme en 2007; ce n'est pas Axel Kahn qui va être candidat dans le 5ème pour les municipales, alors!!!

A cette liste devrait se rajouter la candidature de L. Audoin au nom d'EELV. Pour les autres formations politiques soyons patients.

Etienne Dolet

mercredi 14 décembre 2011

Shakespeare and Company perd son fondateur

PARIS, 14 déc 2011 (AFP) - George Whitman, fondateur de la librairie Shakespeare and Company à Paris, spécialisée dans la littérature anglophone et célèbre pour avoir hébergé des écrivains comme Allen Ginsberg ou William Burroughs, est décédé mercredi à l'âge de 98 ans, a annoncé le magasin.
"George Whitman est décédé en paix chez lui, dans l'appartement au-dessus de sa librairie", a indiqué le magasin sur sa page Facebook.
Le nom de "Shakespeare and Company" vient d'abord d'une autre librairie, tenue des années 1920 aux années 1940 par l'Américaine Sylvia Beach dans le VIe arrondissement de Paris, dans le quartier de l'Odéon.

Elle est célèbre pour avoir été fréquentée par des écrivains comme les Américains Ernest Hemingway, Ezra Pound, Francis Scott Fitzgerald et Gertrude Stein et l'Irlandais James Joyce.

En 1951, l'Américain George Whitman fonde une autre librairie anglophone, rue de la Bûcherie dans le Ve arrondissement de Paris, en plein quartier Latin, d'abord sous le nom de "Le Mistral". Elle reprend le nom de "Shakespeare and Company" en 1962, à la mort de Sylvia Beach.

Beaucoup d'écrivains américains comme Allen Ginsberg et William Burroughs, de la "beat generation", ou Henry Miller sont passés ou ont logé dans ce centre littéraire, où l'étage sert de refuge à des voyageurs, en échange d'un coup de main dans la librairie.
mm-slb/pjl/df

Procés Tiberi : la réponse de la Cour de Cassation à la QPC

Vous trouverez ci-joint la note de l'AFP sur le refus de la Cour de Cassation d'adresser au Conseil Constitutionnel la Question prioritaire de constitutionnalité déposée moins de 3 heures avant l'ouverte en appel de l'affaire des Faux électeurs.

Si cette QPC n'avait pas été déposée, ce procés aurait pu déjà se tenir. Vu les élections à venir, ce procés ne pourra certainement pas se tenir avant septembre 2012.

Quel tel temps perdu, quel argent public gaché!!!!

Etienne Dolet

PARIS, 14 déc 2011 (AFP) - La Cour de cassation a décidé mercredi de ne pas transmettre au Conseil constitutionnel une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) sur le délai raisonnable de jugement, question à laquelle étaient suspendus plusieurs procès, dont celui des époux Tiberi.
Fin septembre, la cour d'appel de Paris avait interrompu le procès de Xavière et Jean Tiberi, en attendant la décision de la Cour de cassation sur ce point de droit.
Le 4 janvier, lors d'une audience de fixation, elle pourra donc fixer de nouvelles dates pour ce procès dit "des faux électeurs du Ve".
Une réforme entrée en vigueur le 1er mars 2010 permet à tout justiciable de contester la constitutionnalité d'une loi, au travers d'une QPC.

Au cours de différents procès, des prévenus ont soulevé la QPC suivante: est-il constitutionnel que la loi française ne prévoie aucune sanction procédurale à la méconnaissance du droit à être jugé dans un délai raisonnable?
En France, quelqu'un qui aurait attendu trop longtemps avant d'être jugé peut demander à être indemnisé par une chambre civile. Mais la procédure en cours ne peut être interrompue.
Cette question a été posée la première fois le 15 septembre au tribunal correctionnel de Lille. Celui-ci l'a transmise à la Cour de cassation. Une semaine plus tard, la cour d'appel de Paris transmettait une QPC similaire dans le cadre d'un dossier d'escroquerie.
Dans deux décisions différentes, la chambre criminelle de cassation a refusé mercredi de les transmettre au Conseil constitutionnel, estimant que ces QPC n'étaient ni "nouvelles", ni" sérieuses".
Lors d'une audience consacrée à ces dossiers, l'avocat général Didier Boccon-Gibod avait conclu à la non-transmission de la QPC, arguant notamment qu'il était impossible d'élaborer "une table du délai raisonnable", impossible de fixer "une règle unique à une situation des plus changeantes".
D'autant, avait-il rappelé, qu'"il peut être demandé réparation (au civil, ndlr) pour mauvais fonctionnement du service de la justice". En outre, "la prescription est un moyen de sanctionner la durée excessive d'une procédure".
Dans l'un de ses deux arrêts, la Cour rappelle en effet que la partie lésée peut, "en cas de durée excessive de la procédure, engager la responsabilité de l'Etat en raison du fonctionnement défectueux du service de la justice".
dom/mba/df

mardi 13 décembre 2011

Ethique républicaine au Conseil de Paris; le cumul des mandats dans le 5ème arrondissement

Le conseil de Paris devrait prochainement voter la fin des possibilités de reversement pour les "cumulards" de mandats électoraux au profit d'élus obligés; en effet les parlementaires ayant des mandats locaux ne pouvant conserver à leur profit que 1 1/2 le montant de leur indemnité parlementaire, pouvaient reverser discrétionnairement le trop perçu à d'autres élus.

Cette mesure instaurée par la "Gauche" en d'autre temps semble devoir disparaitre à Paris nous ne pouvons que nous en réjouir dans la mesure où on ne sait jamais le pourquoi de favoriser un élu ou un autre et la contrepartie.

Il semblerait également que le Conseil de Paris va aussi délibérer sur la publication par les élus d'une déclaration de conflits d'intérêts, dans le cas d'implication dans une association ou une entreprise. On ne peut que s'en réjouire et regretter qu'il ait fallu le livre de Martin Hirsch et la polémique associée pour réveiller les appétences éthiques.

A lire l'article du Figaro où le 5ème est encore cité (Jean Tiberi fait partie de la liste des élus visés) sachant que cette mesure concerne aussi bien des élus de droite que de gauche : Article du figaro du 8 décembre 2011

Ajout de ce soir
Article du Monde analysant les reversements de Jean Tiberi au profit de Mme Bach conseillère de Paris au titre de notre arrondissement


Etienne Dolet

Dominique Tiberi et le Conseil d'Etat

Les cartes politiques de la 2ème circonscription de Paris risquent d'être à nouveau battues.

En effet , suite à la saisie du Conseil d'Etat, la plus haute juridiction administrative française, le rapporteur public en charge aurait conclu dans son rapport à l'annulation de la nomination de Dominique Tiberi au contrôle général de Bercy. Si la juridiction administrative suivait, dans les prochaines semaines, l'avis de son rapporteur, la nomination de Dominique Tiberi au poste de contrôleur général économique et financier du Ministère de l'économie et des finances devra être annulée.

Rappelons que cette nomination avait paru étrange et anormalement concommittante avec le soutien de Jean Tiberi à la candidature de François Fillon. Malgré l'avis défavorable de la Commission, cette nomination, à un des postes les plus prestigieux de l'administration financière et généralement réservé à de hauts fonctionnaires en fin de carrière, a été décidée en Conseil des Ministres donc par Nicolas Sarkosy et François Fillon en personne.

N'oublions pas que le coup d'aprés aux législatives est la municipale pour laquelle Dominique et Jean Tiberi "auraient" recu l'accord de Francois Fillon pour que la Place du Panthéon reste dans la famille.

lundi 12 décembre 2011

La 2ème circonscription de Paris; le combat Fillon Dati

Alors que le PS n'arrive toujours pas à trouver un volontaire professionnel de la Politique ou personnalité civile pour s'opposer aux visées héngémoniques de François Fillion sur Paris, Rachida Dati affirme à nouveau son "indignation" et passe à l'attaque:

Extrait de la lettre de Rachida Dati à François Fillon publiée ce soir dans Le Monde:

"Monsieur le Premier Ministre, vous avez décidé d'être candidat à Paris. Cela aurait pu être une bonne nouvelle pour les Parisiens et pour notre famille politique, s'il s'était agi de venir soutenir ceux qui, depuis plusieurs années, se battent contre une politique municipale qui pénalise les familles et les classes moyennes, qui organise une ville-musée et non une ville animée par le désir d'être inventive pour l'emploi, la recherche, les filières d'excellence, pour de meilleures conditions de transport et de vie.

Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi d'aller convaincre les Parisiens qui doutent que les choix de mise en mouvement de la société française faits par le président de la République sont les bons.


Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de montrer aux Parisiens qu'on peut partager une expérience politique, sans pour autant rechercher le confort et la facilité. Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de prendre des risques pour ses idées.
Mais vous n'avez pas fait ces choix, et votre arrivée n'est finalement pas une bonne nouvelle. C'est une faute, une faute triste......


Suite de la lettre

On peut dire ce que l'on veut de Rachida Dati mais a elle a du tempérament et elle ne lache pas facilement le "morceau".

Etienne Dolet

Comité de sécurité et de prévention dans le 5ème arrondissement de Paris

Le premier enseignement de ce Comité de sécurité et de prévention est que la sécurité, la prévention et la répression de la délinquance ne peut-être qu’un travail d’équipe où l’action des uns et des autres doit être coordonnée: le commissariat de police, la justice, la mairie de paris à travers la direction de la prévention et de la protection, le Rectorat, les équipes déléguées auprès des mairies d'arrondissement (coordonnateur de contrat de sécurité d'arrondissement, équipe mobile de prévention,.....). Cette coordination se gère dans le cadre du Contrat de Sécurité d'arrondissement signé l'année dernière par la Préfecture de Police, la Mairie de Paris, la Mairie d'arrondissement, le Parquet de Paris,...

Même s'il est difficile d'interpréter des chiffres mélangeant actes commis et actes enregistrés au commissariat de l'arrondissement, il ressort de l'exposé du Commissaire central de l'arrondissement que le 5ème est un arrondissement sûr (15ème arrondissement dans le classement 2010) malgré sa spécificité festive. Maintenant la délinquance est bien présente.

Les principales causes de délinquances concernent, les vols simples, et plus particulièrement les vols à la tire, et les cambriolages. Il nous faut aussi indiquer que l’arrondissement se démarque des autres, par le nombre d’interpellations pour ivresse publique et manifeste, avec plus de 1200 interpellations cette année.

L'action du commissariat est également centrée dans les zones animées la nuit sur le respect de la réglementation en matière de bruits, d'occupations des trottoirs, de nuisances sonores. Même si la police doit avant tout décider à partir de ses propres constats, la commissaire de Police souhaite avoir un vrai dialogue avec la population sur ces incivilités afin de prioriser ses actions. Au-delà des actions de terrain, elle indique organiser régulièrement des actions de communication, concertation avec les professionnels.

Suite à l'intervention d'un fonctionnaire de la Ville travaillant sur place, le sujet du Gymnase des Patriarches est longuement évoqué. Des SDF s'abritant le long des verrières seraient responsables d'acte d'incivilité majeurs en présence des scolaires et auraient sous l'effet de la boisson un comportement "violent". Naturellement il ne s'agit pas des SDF accueillis dans le Gymnase en période de grand froid quand l'Hôtel de Ville le réquisitionne et en confie la gestion à des associations compétentes et dévouées. Ce point est à investiguer vu qu'à ce jour aucun signalement n'avait été reçu ce qui est étonnant ! Le Commissaire a promis de faire passer ces équipes au moment de l'ouverture du Gymnase. En tout état de cause un point sensible à suivre.

Cette discussion nous a permis de découvrir que le Commissariat de Police disposait d'une chambre d'accueil de SDF; il s'agit bien d'une chambre et non d'une cellule! Il en faudrait plus d'une.

Après avoir expliqué que l'ordonnance de 1945 permettait de traiter la quasi-totalité de la délinquance des mineurs, le substitut du procureur de la République nous présente les difficultés à traiter la délinquance des jeunes "Rom" qui assaillent notre arrondissement: vols de téléphones portables, vols au distributeur. En tout état de cause aucun acte de violence physique n'a été commis ces derniers temps. Nous découvrons que des missions de prévention sont menées conjointement avec des policiers Roumains et que ces actions semblent depuis 15 jours couvertes de succès dans les endroits où elles se sont déroulées. On peut juste regretter le peu de policiers roumains -24 - qui sont arrivés sur Paris.

Nous apprenons également qu'une action a été menée en partenariat avec la RATP pour sensibiliser les personnes âgées à la délinquance dans les transports en commun, en les mettant en situation dans une station de métro reconstituée, afin d’expliquer comment ils doivent réagir face à cette délinquance. Cette très bonne initiative n'est pas visible sur le site de la Mairie et il serait intéressant de savoir auprès de quelle population cette information a circulé d'autant plus qu'elle devrait être renouvelée.

Il nous faut aussi signaler, que la RATP a permis la création de l’association « les Compagnons du voyage » qui est un service payant permettant de faciliter l'accès aux transports en commun à toute personne ayant des difficultés temporaires ou permanentes pour se déplacer seule, et de la société FlexCité (filiale de la RATP) qui permet aussi un accompagnement des personnes ayant une mobilité réduite, dès la sortie de leur domicile.


Au sujet des cambriolages, dont le nombre a augmenté dans l’arrondissement, le commissaire s'étonne du peu de personnes ayant sollicité ses services pour surveiller leur appartement durant leurs vacances : cette opération "Tranquillité vacances" est gratuite et est désormais opérationnelle pour toutes les vacances scolaires. Nous sommes plus circonspects quand on nous indique que le plan d’installation de caméra vidéos va rentrer dans sa phase opérationnel : 20 caméras seront activées en janvier, 20 supplémentaires en juin.

Le responsable du Rectorat insiste sur la nécessité pour les parents et enseignants à sensibiliser et à veiller aux modalités d’accès et d’utilisation des réseaux sociaux sur internet. Il est également souligné l’importance des actions de police au Collège et au Lycée par la police de l’arrondissement.

Etienne Dolet

Les compagnons du voyage :http://www.compagnons.com/
FlexCité : http://www.flexcite.fr/
Tranquillité vacances : www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Prevention/Protegez-vous/Operation-tranquillite-vacances-a-Paris

Procés Tiberi : le calendrier se précise

La chambre criminelle de la Cour de cassation devrait se prononcer le 14 décembre 2011 sur la question prioritaire de constitutionnalité (QPC) déposée le 26 septembre 2011 par Maître Jean-Yves Le Borgne, avocat de Jean et Xavière Tiberi sur "la violation ou non du délai raisonnable" pour juger une affaire.

Nous rappeleons que les faits reprochés au couple Tiberi et pour lesquels ils ont été condamnés avec fermeté par le Tribunal correctionnel de Paris datent de 1994 et 1999 mais que la justice a réussi a retarder le procés en correctionnel jusqu'en février 2009.

Espérons que la justice pourra continuer son cours!!!!

Etienne Dolet

samedi 10 décembre 2011

Le cinéma polonais à l'honneur dans le 5ème ce week end

Organisé par l'Institut Polonais de Paris et l'association Lumières of Europa, voici la quatrième édition cette année pour le festival Kinopolska, tout entier dédié à la célébration du cinéma polonais. C'est le festival de Cannes qui sera le thème central de ces journées qui se tiendront du 7 au 13 décembre au Reflet Médicis (Paris 5ème). Avant une itinérance dans de grandes villes françaises en 2012

7 décembre 2011, Cica dans le 5ème arrondissement de Paris : la lutte contre le bruit

Ce comité d'initiative et de consultation d’arrondissement, CICA ,était relatif à la lutte contre le bruit des transports, thématique assez intéressante pour les habitants.

Rappelons-nous que dans le cadre du plan de prévention des bruits dans l’environnement (PPBE), qui a été le résultat d’une concertation avec l’ensemble des arrondissements, il est procédé à la mise en place de « zones calmes » sur l’ensemble de la Capitale. PLan de lutte contre le bruite à Paris

L’objet de ce CICA était donc de réagir aux propositions de création de zones de calme, identifiées autour des jardins que possède l’arrondissement. Seul le nord-ouest de l’arrondissement ne semble pas concerné par ces zones. MAis n'oubliez pas que vous pouvez régir directement sur le site de l'Hotel de Ville.

A l’unanimité, l’assistance a regretté que ce plan ne s’intéresse qu’aux bruits liés aux infrastructures de transports et laissent de côté la question du bruit provoqué par le voisinage et, par les vibrations des transports en commun.

Malheureusement la démarche d’intérêt général a été rapidement étouffée par les plaintes individuelles des habitants. Ainsi, on a eu le droit aux plaintes relatives aux livraisons tardives et bruyantes, aux livraisons trop matinales... Puis ce fut le tour des gênes occasionnés par les deux roues, ou encore du bruit nocturne la rue Saint Severin qui possède trop de licence IV et de lieux de fête pour « jeunes ».

Des solutions ont été quand même proposées ; le remplacement de la chaussée boulevard Saint-michel afin d’amortir les bruits des véhicules, l’utilisation de bus électriques sur certains axes, la promotion de l’usage de motocyclettes électriques ou encore le renforcement de l’épaisseur du plafond du parking souterrain rue Soufflot qui à tendance à se transformer avec l’usure, en caisse de résonnance.

Enfin, une solution est à chercher pour que le bus 85 ne fasse plus de bruit lorsqu’il laisse son moteur en marche à son terminus. Il est à noter que le métro de la ligne 5 va être plus silencieux car ses roues vont être changées dans cet objectif.

Dernière remarque à l’adresse de certains conseillers ; cela se voit quand vous êtes plus attirés par votre Ipad que par les contributions de vos électeurs….

Etienne Dolet

jeudi 8 décembre 2011

Ouverture du Labo de l’édition dans le 5ème arrondissement de Paris

Au 2, rue Saint-Médard, un espace de 500 m² est désormais à la disposition de l’ensemble des acteurs du livre afin d’accueillir une programmation régulière de démonstrations, de débats, de formations et d’échanges et un incubateur qui accompagnera une douzaine de jeunes entreprises innovantes à toutes les étapes de la chaîne du livre.

Il s’agit du Labo de l’édition ; cet Espace Commerce Culturel conseille les créateurs d’entreprises, accompagne les entrepreneurs dans leur développement et facilite la transmission de ce patrimoine économique et culturel unique en France. Il sera notamment actif sur la transition numérique.

dimanche 4 décembre 2011

Même dans le 5ème on peut s'intéresser à la biologie des sols.

La Clef nous invite le 12 janvier 2012 à rencontrer à 20h Claude et Lydia Bourguignon, les experts en microbiologie du sol les plus renommés au monde.
Cinéma La Clef 34, rue Daubenton75005 ParisM° Censier Daubenton

Réservez vos places maintenant !
Video de Claude Bourguignon sur la revitalisation des sols

Gaetan Gorce dans le 5ème arrondissement de Paris

La section PS de l'Ecole Normale Supérieure nous convie à une rencontre avec Gaëtan Gorce autour de son livre "L'avenir d'une idée : une histoire du socialisme" qui aura lieu le mardi 6 décembre à 20h en salle Celan (45 rue d'Ulm, rez-de-chaussée).

Ce livre est plus qu'une étude historique il constitue une défense et illustration du socialisme en tant qu'idée, philosophie et principe d'action politique.


Etienne Dolet

Le blog de Gaetan Gorce : http://www.gorce.typepad.fr/

Le blog du PS à l'ENS : http://www.ps-ens.org/index.php?accueil

samedi 3 décembre 2011

Conseil d'arrondissement du 1er décembre à la Mairie du 5ème arrondissement de Paris



Tiens ! Que dix personnes dans le public, déjà on sait que l’ordre du jour ne comporte pas de points litigieux entre la majorité et l’opposition. Effectivement, la séance ne fût pas palpitante.

Les points qui essuyèrent un vote négatif du conseil concernent, la résiliation anticipée des conventions immobilières passées entre la Ville de Paris et la RIVP, la modification de certaines situations foncières, l’aménagement des Berges de Seine, le compte-rendu de l'enquête publique donnant un avis favorable à la poursuite de l'opération.

Le Conseil d’arrondissement a été perturbé par les sautes d’humeur de Dominique Tiberi dont la fatigue se transforma en agressivité. M. Baetche fit encore des siennes à l’occasion de la présentation d’un rapport d’un cabinet sur la gestion de la caisse des écoles du Vème. Dénonçant l’objectif de certains de « mettre la main sur les caisses des écoles pour en faire un marché global » il n’a pas hésité à qualifier ce document de « pseudo analyse », « fait par des gens ignorants », «d’un gag» . Il alla jusqu’à parler de « pseudo cabinet dont le but ». Le cabinet concerné appréciera.!!

Plus grave et à l’étonnement de la majorité parisienne et de l'assistance nous apprimes que les chèques vacances ne sont pas distribués selon des critères sociaux. Le seul critère de distribution retenu est celui de la justification du projet effectué lors de ces vacances. .. Vive l’arbitraire.


Etienne Dolet

vendredi 2 décembre 2011

Découvrir le métier de l'impression dans le 5ème arrondissement de Paris




Du 2 au 11 décembre, les Ateliers Moret accueillent une exposition de Malena Carrera. Cette exposition est l'occasion d'assister à une démonstration d'impression en taille douce de 11heures à 19 heures



Adresse 8 Rue saint Victor , site internet http://lesateliersmoret.free.fr



lundi 28 novembre 2011

Sous couvert de candidatures à la 2ème circonscription de Paris, les enjeux municipaux dans le 5ème ouvrent les appétits à gauche

Alors que le PS semble toujours chercher son candidat pour affronter François Fillon dans la 2ème circonscription de Paris, Pierre Dubreuil vient d’annoncer sa candidature pour le MRC et le candidat d’Europe Ecologie les Verts pourrait-être être Laurent Audouin.

Pierre Dubreuil, secrétaire général du Muséum d’Histoire Naturelle, est conseiller municipal du 5ème et conseiller régional d'Ile de France. Même s’il affirme la légitimité de sa candidature "Je suis un candidat légitime dans cette circonscription parce que c'est la mienne", a déclaré à l'AFP M. Dubreuil. "Je suis enraciné dans ce quartier, j'y vis, j'y travaille", la vraie question est de savoir combien d’électeurs il représente car jusqu’à maintenant il n’a jamais été en 1ère ligne.
Le scrutin régional est un scrutin de liste sur Paris, aux dernières législatives il était candidat suppléant derrière Lyne Cohen Solal, et aux municipales dans le 5ème toujours deuxième de liste toujours derrière Lyne Cohen-Solal bénéficiant d’un arbitrage électoral parisien où les enjeux du MRC étaient rive droite…et où il était aux manettes pour son parti!! Face à l’absence de candidat PS espère-t-il devenir le candidat par défaut ? Espère-t-il être un des prix à payer pour que Jean-Pierre Chevènement n’aille pas jusqu’au bout de sa candidature aux présidentielles?

Laurent Audouin, enseignant-chercheur, est le chef de file d’EELV dans le 5ème et est un intervenant permanent, assidu des conseils de quartier. Il a certainement espéré que la 2ème circonscription soit une circonscription d’alliance dés le 1er tour avec le PS. Ce n’est pas le cas. Cette candidature doit lui permettre d’étendre sa notoriété au-delà d'EELV et de l'assistance des conseils d’arrondissement et de quartier du 5ème malheureusement trop souvent limitée aux supporteurs de la famille Tiberi.

Même si personne ne veut l’avouer, la 2nde circonscription étant devenue une citadelle imprenable de l’UMP, toutes ces candidatures ont pour arrière pensée les municipales de 2014 dans le 5ème arrondissement. Le choix du candidat PS sera un signe fort sur la volonté ou pas de la majorité parisienne à mettre le 5ème parmis ses priorités.

Etienne Dolet

vendredi 25 novembre 2011

Censier-Poliveau le nouveau chantier du 5ème dans le quartier Jardin des Plantes

Vu la foule, le Conseil de quartier Jardin des Plantes du 24 novembre a eu les honneurs de la Salle des Fêtes. Pour l’occasion, Jean Tiberi avait réuni la Chancellerie des Universités, la Présidence de Paris 3, la Direction Générale du Muséum d’Histoire Naturelle, la Direction générale de l’Etablissement public d’aménagement universitaire de l’Ile de France (EPAURIF), la direction de l’Urbanisme de la Mairie de Paris. Il ne manquait qu’une personne Jean-Louis Missika.

Si les solutions sont compliquées le problème posé est simple.
· Le centre de Censier doit-être désamianté et il a été décidé de maintenir Paris3 dans ce site en rassemblant la quinzaine de sites de Paris 3 sur les 2 sites de la Sorbonne et de Censier.
· Le Museum d’Histoire naturelle doit s’engager dans un plan de réhabilitation de ses différents sites pour se donner la possibilité de rester le ou un des Museum d’Histoire naturelle les plus réputés au monde. Ce plan englobe le Musée de l’Homme, le Zoo de Vincennes et le site du jardin des Plantes. Sur ce dernier site et notamment sur l’ilot Poliveau les locaux sont en très mauvais état en raison de leur ancienneté ou du fait que l’on a voulu faire du définitif avec du provisoire.

La position de l’Etat est simple : en contrepartie d’un investissement pluri annuel de 500M€, il demande au Museum d’accepter d’accueillir sur le site de l’ilot Poliveau les étudiants de Paris3 le temps du désamiantage.

Face à ces enjeux :
· Le représentant du Museum ne peut que réaffirmer avec force les objectifs et contraintes du Plan Immobilier de son établissement que tout projet commun Muséum-Paris 3 devra respecter.
· Le représentant de Paris3 n’a visiblement aucune autre solution pour loger ses élèves durant la phase de désamiantage, destruction et reconstruction.

Une telle opération s’inscrirait dans un calendrier de 15 à 20 ans au moins ; 2 ans pour faire les études préalables, 8 ans pour construire les immeubles dans l’Ilot Poliveau, 5 à 10 ans pour désamianter, détruire et reconstruire Censier. Afin de maintenir les chercheurs du Museum sur place, le projet nécessite de lotir en au moins deux phase les constructions dans l’Ilot Poliveau.

Où en est le projet ? Officiellement rien n’est engagé juridiquement. Pas de permis de construire déposé. L’’établissement d’Aménagement public devrait rendre une étude architecturale, paysagère et urbanistique mi-2012. Cette étude a pour objectif d’analyser la situation du site, les contraintes scientifiques du Museum, l’état des servitudes privées et publiques, les objectifs de regroupement de ses nombreux sites, la compatibilité entre les besoins scientifiques de chacune des deux parties.
Elle est indispensable pour éviter les errements financiers de Jussieu. Ceci est d’autant plus vrai que le site est inondable, que son sous-sol pourrait accueillir des carrières, que certains espaces végétaux et immeubles sont protégés (Orangerie,…), que ces locaux abritent des instruments très sophistiqués et parfois volumineux, que les conditions de conservation des collections sont très contraignantes. Une situation parfaitement simple !!!!

La Chancellerie est fière d’annoncer que le Conseil d’administration du Museum a voté pour son plan pluriannuel d’investissement immobilier mais surtout qu’il a accepté d’étudier la faisabilité d’accueillir Paris 3 dans l’Ilot Poliveau. Son représentant oublie de dire que ce dernier vote aurait été obtenu à 1 voix de majorité et que tous les représentants du personnel auraient voté contre. Les élus des salariés, nombreux dans l’assemblée, ont peur que Paris 3 ne passe pas par Poliveau mais qu’il s’y installe pendant plusieurs dizaines d’années et en conséquence que les collections et laboratoires soient éparpillés en banlieue et à Paris. Une pétition a été postée sur Facebook: "Contre le projet de restructuration de l'îlot Buffon du MNHN"

La Chancellerie parle de réunion de travail tripartite en fait il s’agirait plutôt de réunion bilatérale entre la Chancellerie et chacune des deux parties. Le Muséum et Paris 3 n’auraient pas beaucoup d’atomes crochus scientifiques ou plutôt immobiliers.

Même si on nous dit que rien n’est arrêté, qu’il y aura une période dédiée à la concertation avec les habitants, dans tous ces discours on parle très peu des inquiétudes exprimées par ces derniers. Des habitants se sont réunis dans une association : l’Association pour la Sauvegarde et la mise en valeur de l’Ilot Buffon Poliveau asibp.association@gmail.com. Leurs inquiétudes principales sont que l’afflux des étudiants de Paris3 créent des nuisances sonores, que le cadre végétal soit détérioré par des bâtiments de 8 étages comme le permet le PLU, que des rues traversantes entre la Rue Buffon et la Rue Poliveau déséquilibrent la vie du quartier…….. Anticipant la réaction du voisinage, Paris 3 annonce qu’ils auraient décidé de centraliser sur Censier-Poliveau les unités de recherche pour faire moins peur aux habitants et aux 500 chercheurs du Muséum qui doivent leur faire de la place.


Que dire de plus ?

L’opération se chiffrerait à environ 150 M€.

On ne sait pas très bien qui est le propriétaire des lieux : l’Etat ou le Muséum. On ne sait pas très bien quelle procédure sera choisie par l’Etat ; les paris vont vers une procédure d’intérêt général qui lui laisserait un maximum de libertés et donnerait le moins de recours possibles aux personnels ou aux habitants.

On sait qui a l’argent et donc qui décide : ni le Museum, ni Paris3, ni la Ville de Paris, ni Jean Tiberi, l’Etat et seulement l’Etat.

On nous a dit qu’aucune autre solution n’était envisageable !! Jussieu, l’UPMC est gourmande. Les locaux de l’Agro, Normal Sup et l’ESPCI se les sont déjà partagés. Le mot banlieue n’est pas prononcé. Il aurait été demandé à certains personnels habitants le site d’envisager un déménagement pour le début du 2ème trimestre (à confirmer naturellement).

Nous sommes rassurés l’EPAURIF dit avoir tout compris du marasme financier de l’EPJ (Etablissement public de Jussieu) et ceci avant même le rapport de la Cour des Comptes : flou sur les contraintes, flou sur les objectifs. Cela ne se reproduira pas; le recteur a tout pris directement en main. Le projet arrêté, espérons qu’il saura résister aux pressions des présidents des différents établissements ce qui n’avait pas été le cas pour Jussieu. Mais nous avons eu peu de réponses sur les mesures qui seront prises pour éviter les nuisances des travaux qui ont empoisonné la vie des riverains de Jussieu pendant de nombreuses années.!!!!

La Chancellerie s’est engagée à informer les membres du conseil de quartier et l’association des habitants. 1er test, il s’est engagé à leur adresser sous 15 jours un texte synthétique sur l’état du projet. On a même évoqué un site internet d’information !!

Jean Tiberi annonce qu’il organisera une nouvelle réunion avant tout dépôt de permis de construire sur la base de l’étude architecturale, paysagère et urbanistique promise pour mi-2012 : rendez-vous début septembre mais restions vigilants.

Les sites des intervenants au dossier :

Les Maitres d'ouvrage:
- La chancellerie des universités de Paris
- Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
- Museum d'Histoire Naturelle

le Maitre d'Oeuvre : http://www.epaurif.fr/

le site de la pétition du personnel "Contre le projet de restructuration de l'îlot Buffon du MNHN"

Etienne Dolet

Ordre du jour du Conseil d'arrondissement du 1er décembre dans le 5ème arrondissement de Paris

Subvention Fonds du Maire (11.287 euros) et convention avec l'association Comité des fêtes et oeuvres de solidarité du 5e arrondissement.

Subvention (5.370 euros) à l'association les villages de Mouffetard pour les illuminations de fin d'année 2010 (5e).

Résiliation anticipée des conventions immobilières passées entre la Ville de Paris et la RIVP, modification de certaines situations foncières, conventionnement en PLUS de 832 logements et octroi de subventions complémentaires sur certaines opérations.

Refonte des modalités d'attribution des subventions allouées par la Ville de Paris aux caisses des écoles pour la restauration scolaire et périscolaire.

Autorisation à M. le Maire de Paris de poursuivre la mise en oeuvre du dispositif Paris Jeunes Vacances.

Aménagement des Berges de Seine. Compte-rendu de l'enquête publique, déclaration de projet et avis favorable à la poursuite de l'opération.

Réalisation par l'association Péniche du Coeur de travaux de mise aux normes d'un centre d'hébergement d'urgence situé sur une péniche actuellement amarrée Quai Saint Bernard-Jardin Tino Rossi (5e).

Réalisation par Paris Habitat-OPH d'un programme de réhabilitation Plan Climat de 71 logements sur le groupe Clovis, 7 rue Clovis (5e).

Location par bail emphytéotique, au profit de la RIVP, de l'immeuble 10 rue Laplace (5e).

Signature avec le Syndicat Mixte Autolib' d'une convention portant sur la contribution de la Ville de Paris aux dépenses d'investissement au profit du service public de location de véhicules électriques en libre service dans les parcs de stationnement parisiens.

Communication Investissements Localisés B.P 2012.

Les Ateliers de l'ENSAD: un centre de culture du 5ème peu connu par ses habitants

Saviez-vous que l'Ecole Normale Supèrieure des Arts Décoratifs ouvrait régulièrement ses portes au Grand Public à l'occasion de ses Ateliers?

N'hésitez pas l'entrée est libre et gratuite. Rendez-vous au 31 Rue d'Ulm.

Programme de fin d'année:

Jeudi 1er décembre 2011 à 18h30 « Mathématiques un dépaysement soudain* »avec Giancarlo Lucchini et Thomas Delamarre, commissaires de l'exposition

Jeudi 8 décembre : « République » le photographe Gérard Rondeau et la journaliste Raphaëlle Bacqué (sous réserve) à l’occasion de la parution de leur essai République (éditions du Seuil)
Jeudi 15 décembre : Jacques Rancière, philosophe, à propos de son nouveau livre Aisthesis (éditions Galilée).
Jeudi 5 janvier 2012 : « L’attrait du gouffre d’en haut. Les pyramides humaines. » par Gilles-Henri Polge, photographe.
Jeudi 12 janvier : Pascal Blanchard à propos de l’exposition « Exhibitions, l’invention du sauvage au musée du Quai Branly »
Jeudi 19 janvier : La revue « XXI » avec : Patrick de Saint-Exupéry (rédacteur en chef), Quintin Leeds (directeur artistique) et Pierre Bottura (relations librairies)
Jeudi 9 février : Daniel Buren
Jeudi 16 février : Marc Crépon, philosophe, à propos de son livre, Le consentement meurtrier (éditions du Cerf)

Les bibliothèques du 5ème arrondissement de Paris : La BiLiPo

Nous avons la chance d'avoir dans le 5è la Bibliothèque des Littératures Policières

On y trouve tout ce qui a trait à ce genre à la fois foisonnant et fascinant :
- un fonds de référence qui comprend 4000 ouvrages sur la littérature policière
- un fonds de fiction : 55 000 ouvrages dont certains sont issues de grandes collections (La Chouette, L'Empreinte, Engrenage, Grands détectives, la Série noire, Rivages/Noir), des bandes dessinées à thème policier, des collections jeunesse…
- des fonds spéciaux (par exemple la bibliothèque de Régis Messac, premier universitaire à avoir consacré sa thèse en 1929 au roman policier, celle de Boileau-Narcejac, une partie de la correspondance de Marcel Duhamel, créateur de la collection « Série noire » chez Gallimard…)

Jusqu'au 4 février 2012, on peut visiter l’exposition « Le théâtre du Crime » présente des photographies de Rodolphe Archibald Reiss, pionnier de la photographie et de la police scientifique du début du XXe siècle.

L’entrée est gratuite. La bibliothèque est ouverte du mardi au vendredi de 14h00 à 18h00 et le samedi de 10h00 à 17h00.

jeudi 24 novembre 2011

5ème Conseil de Sécurité et de Surveillance de la Délinquance



En cette fin d'année, la vie républicaine s'anime dans le 5ème.




Le Vendredi 9 décembre 2011 à 18 heures se tiendra un Conseil de Sécurité et de prévention de la Délinquance

mardi 22 novembre 2011

CICA sur le bruit dans le 5ème


Dans le cadre de l'élaboration du Plan de Prévention du Bruit dans l'environnement, le Maire du 5ème organise une réunion du Comité d'Initiative et de consultation d'arrondissement le 7 décembre 2011 à 18 heures à la Mairie du 5ème d'arrondissement.

Science à Coeur : Jussieu

La saison 4 des conférences « Sciences à Cœur » débute jeudi !
12 rencontres de novembre 2011 à juin 2012 donneront la parole aux femmes et aux hommes qui font la Science à l’UPMC, et vous permettront de partager leur quotidien, leur passion et leurs convictions.

Le premier rendez-vous que nous vous donnons est le Jeudi 24 novembre 2011 à 17h45 Amphithéâtre 25 – Niveau Jussieu 4, place Jussieu – Paris 5e

Rencontre autour de la chimie des substances naturelles : les sucres et leurs applications
Une conférence Année Internationale de la Chimie par Matthieu Sollogoub, professeur à l’UPMC, membre de l’institut parisien de chimie moléculaire,

Réservation fortement conseillée. Inscrivez vous et retrouvez le programme complet

Ciné-théâtre Les Lueurs de la Rue Cuvier

Dans le le cadre de l'année internationale de la chimie 2011, l’UPMC propose 4 représentations de la pièce de ciné-théâtre Les Lueurs de la Rue Cuvier les Jeudi 1er décembre à 14h30 et 19h00 et Vendredi 2 décembre à 12h30 et 19h00

« Paris s’éveille ce 24 Février 1898.Le jour se lève aussi dans un petit laboratoire désuet, avec ses glouglous et ses sifflements. L’aube brumeuse voit poindre une Mme Curie à la porte de l’Académie des Sciences, forteresse bien gardée de la Science française.C’est une nouvelle journée qui naît... et une nouvelle lueur. »

Informations et réservations indispensables sur le site de l'année de la chimie à l'UPMC

2ème portes ouvertes des studios photo parisiens


Les membres du Club des Studios Photo Parisiens vous proposent de découvrir l'envers du décror de ces lieux du savoir faire culturel français. le dimanche 27 novembre 2011 de 10h à 18h



- Le Studio Rouchon 36 rue du fer à moulin - 75005 Paris
- Studio LB , 78 rue Dunois - 75013 Paris
- StudioO, 11 rue Robert Blache - 75010 Paris
- Le petit oiseau va sortir, 7 rue de Mont-Louis - 75011 Paris
- Sala Prod, 5 passage Piver - 75011 Paris
- Studio Daguerre, 56 rue Daguerre - 75014 Paris

dimanche 20 novembre 2011

Assemblée citoyenne du Front de Gauche dans le 5ème

Le Front de Gauche du 5ème lance son Assemblée citoyenne, lieu de débat et de prise d'initiative citoyenne. Au-delà du constat ces assemblées sont des leiux de proposition pour sortir de la crise ou d'actionde soutien aux luttes et résistances locales.

Cette réunion est centrée sur le programme du Front de Gauche.

Pour ceux qui veulent construire leur vote sur une compréhension des analyses et des programmes de toutes les famille de gauche,rendez-vous le 28 novembre 2011 à l'Ecole Normale Supèrieure à 19h30 - 45 Rue d'ULm (SAlle des actes).

LDH: Film débat sur un procés qui aurait du avoir lieu



mardi 29 novembre 2011, 20h : « Cleveland contre Wall Street », Film-documentaire de Jean-Stéphane Bron

Le 11 janvier 2008, Josh Cohen et ses associés, avocats de la ville de Cleveland, assignent en justice les 21 banques qu’ils jugent responsables des saisies immobilières qui dévastent leur ville. Mais les banques de Wall Street qu’ils attaquent s’opposent par tous les moyens à l’ouverture d’une procédure.

Ce film raconte l’histoire d’un procès qui aurait dû avoir lieu. Un procès de cinéma, dont l’histoire, les protagonistes et leurs témoignages sont bien réels...

La projection sera suivie d’un débat en présence de : Jean-Stéphane BRON, réalisateur du film
et de Jan-Robert SUESSER, membre du Comité central de la LDH (sous réserve)

Entrée libre

Cinéma La Clef - 21 rue de la Clef, PARIS 5e
(M° Censier-Daubenton, bus 27, 67, 89)

samedi 19 novembre 2011

Des lieux de culture dans le 5ème à ne pas oublier

Quand nous souhaitons sortir nous avons souvent comme réflexe de voir en-dehors de l'arrondissement alors que nous avaons la chance d'avoir des lieux ouverts sur la culture française, européenne, et plus si affinitiés.


Quelques adresses:

  • Le théatre Mouffetard 73 Rue Mouffetard http://www.theatremouffetard.com/. Même s'il devrait fermer en tant que théatre municipal en 2012, il devrait devenir à la demande du Ministère de la Culture un centre consacré aux marionnettes


  • Le centre culturel italien 4 Rue des Prêtres Saint Séverin : ttp://www.centreculturelitalien.com/

  • Le centre culturel irlandais 5 Rudes Irlandais : http://www.centrecultureliralndais.com/

  • L'institut culturel finlandais 60 Rue des Ecoles : http://www.institut-finlandais.asso.fr/

  • L'institut du monde Arabe, 1 Rue des Fossés Saint Jacques : http://www.imarabe.org/

  • Le centre des Bernardins 20 rue de Poissy: http://www.collegedesbernardins.fr/

  • Le centre d'art et de culture juive, l'Espace Rachi 39 Rue Broca : http://www.centre-rachi-art-et-culture.com/

  • Le centre culturel la Clef 34 Rue Daubenton : http://www.centre-culturel-la-clef.fr/

  • ...............



  • N'oublions pas également les conférences des universités et écoles du 5ème accessibles sous internet ou sur place:

  • Les conféréences publiques de l'ESPCI Rue Vauquelin 10 Rue Vauquelin :http://www.espci.fr/fr/agenda/conferences-grand-public

  • L'université de tous les savoirs : http://www.canal-u.tv/producteurs/universite_de_tous_les_savoirs

  • Normal Sup 45 Rue d'Ulm: http://www.ens.fr/spip.php?rubrique37

  • Collège de France 11 Place Romain Berthelot : http://www.college-de-france.fr/default/EN/all/college/index.htm N'oubliez-pas que depuis sa création les cours sont en accés libre et sans iinscription

  • UPMC Scien à Coeur 4 place Jussieu : http://www.upmc.fr/fr/culture/sciences_a_coeur_saison_4.html


  • .......


  • Etienne Dolet

    jeudi 17 novembre 2011

    L'avenir du Centre de Santé de la Mutualité dans le 5ème

    Le conseil de quartier Saint Victor du 17 novembre accueillait pour l'occasion le Directeur Général de la Matmut et le responsable Immobilier de GL Events. Grand moment politique, tous les partis étaient représentés. Il n’y avait qu’un absent l’Hôtel de Ville. Ni l’adjoint au Maire en charge de la Santé, ni la 1ère Adjointe, ni un membre du Cabinet de B. Delanoë n'étaient présents pour rappeler les contraintes juridiques du dispositif et la nature exacte des conditions à respecter par GL Events pour pouvoir ouvrir le Palais des Congrès dés janvier 2012. Le 5ème serait-il un arrondissement définitivement réservé à la droite ?

    A certains moments, nous avons eu l’impression que le DG de la Matmut prenait les citoyens de très haut; la qualité des interventions des différents membres du collectif de sauvegarde du centre de santé l’a poussé dans ses retranchements et malheureusement la langue de bois a été souvent son dernier recours. Il passe en plus beaucoup de temps à s’écouter parler.

    Après que certains l’aient clairement menacé de perturber « physiquement » l’exploitation du Palais des Congrès si le centre de santé n'était pas ouvert ou ne répondait pas aux attentes, le sourire du représentant de GL Events était en fin de réunion un peu plus jaune qu’au début de la soirée.

    Si l’avenir du centre de santé semble s’éclaircir il faut relever de nombreux points négatifs majeurs qui inquiètent la société civile, les élus de droite et de gauche.

    Les points positifs

    Situation juridique : La Matmut est désormais locataire en titre de l’espace dévolu au Centre de Santé pour semble-t-il 35 ans. L’Union Territoriale de la Mutualité d’Ile de France n’intervient plus. Nous pouvons nous étonner que cet accord arrive le jour du conseil de quartier mais s’il faut des conseils de quartier pour que sous l’impulsion de l’Hôtel de ville le dossier avance, faisons des conseils hebdomadaires!!! (je plaisante mais…..)

    Travaux du Centre de Santé: les travaux du centre de santé ont commencé concrètement. Le DG de la MATMUT annonce qu’il compte engager 2,5 M€ pour leurs réalisations et il a signé ses premières factures coorespondantes au « curage de l’amiante » découverte malgré les 1ers sondages.

    Prestations : Le centre de santé ouvrirait fin 2012 avec les prestations suivantes:
    - Généraliste
    - Dentiste
    - Plateau d’imagerie avec scanner
    - Plateau « mère enfant » : gynécologie, pédiatrie, suivi prénatal jusqu’au 4ème mois de grossesse, contraception, planning familial, dépistage du cancer, endocrinologie, dermatologie,
    - Plateau dédié aux plus « anciens » ; cardiologie, pneumologie,ménopause, rhumatologie, neurologie, dépistage Alzheimer
    - Bien voir, bien entendre
    - Laboratoire d'analyses médicales

    Il est prévu d'investir dans le matèriel 2,5 M€.

    Travaux du Palais des Congrès : Les travaux viennent à leur terme : tant mieux pour les habitants qui ont subi les retards dus notamment à une présence d’amiante plus importante que prévu.

    Les salariés du centre : en contrepartie d'une limitation des types de prestation offerts, la MATMUT souhaite proposer des plages d’horaires larges et respectées, qualité souvent oubliée au Centre Saint Victor. Les salariés médicaux devraient travailler à mi-temps au moins au Centre; ils bénéficieraient en terme de formation et d’évolutions de carrière des synergies que la MATMUT souhaitent conclure avec d’autres intervenants de Santé.

    Les points négatifs

    Ouverture du Palais des Congrès : Gl Events va ouvrir le Palais des Congrès sans attendre l’ouverture du centre de Santé. Le permis de construire permettrait une ouverture par tranche. L’Hôtel de Ville signataire du permis invité étant absent, nous ne savons pas quelle est sa position sur le sujet. Dans le cas d’une ouverture incomplète du centre de santé fin 2012 » nous ne connaissons pas les critères que l’Hôtel de Ville retiendra pour donner ou pas son accord à l’ouverture définitive du Centre. En cas de prestations très insuffisantes, serait-il capable de faire fermer le Palais des Congrès, le permis de construire liant les deux activités ? En mai 2009, le Conseil de Paris parlait de « pérennité des activités et des emplois ».

    Prestations médicales: la superficie dédiée passera de 1700M2 à 950 M2 d’où la nécessité de réduire les ambitions de prestations. Ce point était déjà inscrit dans le permis de construire !!!!
    - Flou sur le nombre de vacations
    - Flou sur les partenaires en matière d’analyse médicale
    - Flou sur la convention existante entre Le centre et l’institut Curie en matière d’IRM
    - Flou sur le financement du Scanner : demande d’autorisation très récente
    - Flou sur l’existence ou pas de soins infirmiers

    Salariés du centre de Santé: Aucune réponse n'a été donnée à la question posée quant à la reprise des salariés médicaux ou paramédicaux du centre Saint Victor. Une soit-disante grande difficulté à trouver des médecins acceptant les contraintes fixées par la MATMUT pour rentabiliser, pardons préserver l’équilibre financier du Centre!!

    Travaux du Centre de Santé : 1 an de travaux sont prévus car la demande de permis de construire complémentaire ne devrait être déposée que dans les prochains jours et l’amiante est aussi présente sur ce chantier.

    Centre du Moulinet dans le 13ème : nous avons bien compris que ce n’est pas le problème de la MATMUT. Elle est d’accord pour récupérer ses clients (ce qui ferait potentiellement avec les deux centres un potentiel de 400.000 prestations par an). Pour les salariés, no comment…..

    En résumé ; oui nous aurons un Centre de Santé de Secteur 1 dans le 5ème mais nous ne savons pas précisément quelles seront les prestations fournies ni le sort des salariés qui , rappellons-le, n’ont jamais été juridiquement licenciés.

    Merci à tous les mouvements politiques et associations qui s’activent depuis plusieurs années sur ce dossier.

    Etienne Dolet

    Désamiantage de Censier; un avertissement de la Cour des comptes pour le 5ème

    Alors que dans les prochains jours un conseil de quartier a pour ordre du jour le désamiantage deu centre Censier, il est opportun de lire la dép^che de l'AFP suite au rapport de la Cour des Comptes sur le désamiantage de Jussieu:

    PARIS, 17 nov 2011 (AFP) - La Cour des comptes déplore que l'Etat n'ait "pas joué son rôle" dans l'opération de désamiantage du campus de Jussieu, à Paris, devenu "un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire" du fait d'une "dérive continue des délais et des coûts", a indiqué jeudi Didier Migaud.
    Le premier président de la Cour des comptes a dressé un "constat sévère" dans le troisième rapport consacré au désamiantage et à la réhabilitation du campus universitaire, lors d'une conférence de presse.
    Il a annoncé, fait assez rare, que la Cour avait décidé de saisir la Cour de discipline budgétaire et financière.
    C'est "une opération mal pilotée, mal conduite et qui fait l'objet d'une dérive budgétaire extrêmement forte", a-t-il dit.
    "Lancée en 1996 pour trois ans et 183 millions d'euros, cette opération ne sera pas achevée avant 2015 et son coût final est estimé à plus de 1,850 milliard d'euros", a rappelé M. Migaud.
    "C'est donc un cas d'école, l'illustration de ce qu'il ne faut pas faire", a ajouté M. Migaud, estimant que "l'Etat n'a pas joué son rôle" de "pilote et d'arbitre" alors qu'"il s'agit des deniers publics".
    Le fait de ne pas exercer cette autorité "peut être coupable à partir du moment où ça provoque des retards et des dérives sur le plan budgétaire et financier, et c'est inacceptable", a-t-il ajouté.
    La Cour des comptes souligne également que la réhabilitation du campus de Jussieu "a été lancée dans l'urgence, en négligeant les phases de préparations préalables".
    Elle relève en outre que "l'opération a été marquée par une dilution des responsabilités entre les différents acteurs": les universités, l'Etat et l'établissement public du campus de Jussieu, maître d'ouvrage de l'opération.
    Deux précédents contrôles avaient été effectués, en 1999 et en 2004, relevant "l'absence d'un pilotage", "les premières dérives de délais et de coûts, et le risque que cette opération ne s'étale encore dans la durée et s'aggrave dans le coût", a rappelé Jean Picq, président de la troisième chambre.
    Le chantier de Jussieu doit servir de leçon pour les nouvelles opérations d'envergure lancées dans "le cadre du grand emprunt et du plan Campus (5,5 milliards d'euros pour le plan Campus et un milliard d'euros pour le plateau de Saclay), a dit M. Migaud.
    Dans un communiqué, le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez affirme avoir "l'intention de tirer les enseignements des erreurs qui ont pu se produire pour continuer d'améliorer les procédures de gestion des projets immobiliers par une organisation efficace, transparente et irréprochable".

    tes/dab/phc AFP

    N'oublions pas les délais supportés par les habitants, les pertes économiques des commerçants,.... Espérons que les membres du conseil de quartier travaillent sur les questions à posées à l'Etablissement chargé de l'opération, aux pouvoirs publics sur l'accompagnement public, ....

    mardi 15 novembre 2011

    Conseil de quartier Jardin des Plantes dans le 5ème

    Le jeudi 24 novembre à 18h30 se tiendra à la Mairie du 5ème le conseil de quartier Jardin des plantes avec pour ordre du jour :

  • Le projet de désamiantage et de restructuration de l'université Sorbonne nouvelle Paris3, située au 13 rue Santeuil et son extension sur l'ilot Buffon-Poliveau

  • et les fameuses "Questions diverses"
  • dimanche 13 novembre 2011

    CICA du 21 novembre

    Le prochain Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement se déroulera le lundi 21 novembre 2011 à 18h00 dans la salle Paul Pierrotet.

    L'ordre du jour portera sur "La rentrée scolaire 2011/2012 dans le 5ème arrondissement"

    Conseil de quartier Saint Victor du 17 novembre

    Le Prochain Conseil de quartier Saint-Victor aura lieu le jeudi 17 novembre 2011 à 18h30 à la mairie du 5ème, 21 place du panthéon.

    A l'ordre du jour :

    1.l'avenir du centre de santé Saint-Victor situé dans le palais de la Mutualité au 1 rue Saint-Victor à Paris 5ème

    2.les questions diverses des habitants

    vendredi 11 novembre 2011

    Un 11 Novembre au Lycée Louis le Grand

    En ce 11 novembre 2011 où est évoqué la nécessité d’élargir ce moment du souvenir à l’ensemble des morts de tous conflits passés ou présents, Etienne Dolet a choisi d’aller à la cérémonie du 11 novembre qui a lieu depuis 10 ans au Lycée Louis Le Grand en l’honneur des professeurs et élèves tombés sur le champ de bataille.

    Avec l'encouragement de leur professeur d’Histoire, des élèves volontaires de la 1ère dite « européenne » travaillent au 1er trimestre sur un projet de commémoration. Cette année, le choix a été d’illustrer ce moment de mémoire par des lectures de poèmes de spectateurs ou d’acteurs de la « Grande Guerre » dans divers pays européennes : Russie, Allemagne, Autriche, Angleterre, France (Nesmelov, Sackville, Owen, Trall, Kraus, Jacques, Taurinya,.)

    Si ces poèmes dénoncent unanimement l’horreur de la guerre, chacun diverge quant au positionnement « politique » : refus pacifiste, fierté de mourir pour sa patrie, désespoir suicidaire, incapacité d’adhérer à une revendication nationaliste, dénonciation des vérités politiques, fatalité de l’enfant orphelin,…..

    Alors que tous les acteurs à ce conflit sont morts, cette cérémonie montre que l’école du 21ème siècle peut aider des jeunes à se construire par l’acquisition des connaissances, le questionnement sur les faits, l’observation à travers des prismes différents, à devenir de futurs citoyens grâce à une acquisition émancipatrice des connaissances.

    Si vous me dites que, naturellement cela se passe au Lycée Louis le Grand symbole de l’excellence scolaire, je répondrai que les professeurs et élèves des autres écoles primaires, collèges et lycées ont montré eux-aussi leur capacité à relever le défi de faire de la mémoire un outil de construction du futur lors des cérémonies organisées dans tous l’arrondissement par l’AMEJ du 5ème en mémoire des enfants juifs arrachés à leurs écoles, à leurs famille à la Vie.

    Mesdames et Messieurs les élus du 5ème, vous qui étiez si peu présents ce matin, ayez un peu d’imagination pour faire de ces cérémonies mémorielles un pont entre les générations, des moments de consensus, des moments de réflexion.

    Au lieu de réduire nos cérémonies mémorielles à la simple lecture d’un discours officiel, aux dépôts de gerbes, à deux chants (sonnerie aux morts et Marseillaise), à un cocktail entre gens « biens », travaillez avec les lycées, collèges, écoles à l’élaboration de cérémonies dédiées à la transmission de valeurs entre les générations, au questionnement sur les idéologies qui ont « justifiées » le sacrifice de nombreux civils ou militaires.

    jeudi 10 novembre 2011

    Cérémonie du 11 Novembre



    Une gerbe sera déposée devant le Monument aux Morts du Lycée Louis le Grand le 11 novembre à 10H45







    A15h, à la Mairie du 5ème, Jean Tiberi et les Elus de l'arrondissement assisteront à la cérémonie du souvenir à l'occasion de la célébration du 93ème anniversaire de l'Armistice de 1918

    mercredi 9 novembre 2011

    Unicef : la malnutrition


    A l’occasion des 22 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, Comité de Paris de l’Unicef organise une exposition sur « La Malnutrition » à la Mairie du 5ème arrondissement du 8 Novembre au 19 novembre 2011

    Conseil de Quartier Sorbonne du 7 novembre 2011

    Après une présentation du Collège de France intéressante mais qui aurait eu plus sa place dans un « Paris 5ème accueil» ou une réunion de motivation d’étudiants, le Maire du 5ème a voulu revenir sur l'aménagement de la Place Maubert et sur le refus de l’Hôtel de Ville de tenir compte du vote du conseil de quartier sur ce sujet.

    Sous couvert de la dénonciation d’un problème d'écoulement des eaux, d'une esthétique non respectueuse de l’histoire, de nombreuses voix, dont les interventions semblaientt avoir été programmées, se sont élevées dans l'assistance pour s'indigner du refus de l'Hôtel de Ville de tenir compte du projet présenté par la Mairie du 5ème et votée à l'unanimité par les habitants du 5ème. La démocratie serait bâillonnée !!

    Après avoir reconnu que certaines imperfections devaient être corrigées, très courageusement le représentant du PS a expliqué :
  • que le faible coût du projet du Maire du 5ème s’expliquait par la non prise en charge des travaux de mise à niveau des circuits d’alimentation d’eau et d’électricité qui justifient l’importance du coût des travaux engagés ; ces travaux qui avaient été réalisés sur tous les marchés de Paris à l’exception de la Place Maubert devaient de toute manière être réalisés dans un avenir très proche.
  • que la mission des conseils de quartier ne pouvait pas se réduire à voter pour ou contre des projets présentés en séance dans une salle chauffée à blanc ; le conseil de quartier doit au contraire être à l’initiative de projets ou en cas de projet proposé par la Mairie doit préalablement au vote rechercher les avantages et inconvénients des solutions présentées avec l’aide d'experts. C’est pour cela que chaque conseil est doté d’un budget pour s’entourer des meilleurs avis.

    En s’indignant sur la non réalisation de son projet, Jean Tiberi a naturellement oublié de dire que lorsqu’il était Maire de Paris l’intérêt général l’a souvent amené à ne pas écouter les demandes de tel ou tel arrondissement. Paris est un tout et l’arrondissement du 5ème ne peut pas vivre en autarcie ; il doit respecter la volonté de la majorité municipale. Même si je ne suis pas d’accord avec les lois votées actuellement par le Parlement je les applique car je respecte l’expression de la majorité républicaine.

    Sans tenir compte du vécu des conseils de quartier des arrondissements de droite et de gauche de Paris (qu’ils ne connaissent peut-être même pas), les élus du 5ème sous couvert de privilégier une démocratie directe refuse de confier aux électeurs toute capacité de proposition. Le 5ème préfère se complaire en arrondissement martyrisé par un Hôtel de Ville sourd. Il est plus simple de gérer ces conseils comme des réunions de l’UMP approuvant à la quasi-unanimité toutes les paroles du chef omniscient et de répéter à l’infini l’ordre du jour fétiche : « questions diverses ».

    La proposition de créer une commission au sein du conseil de quartier pour travailler avec les ingénieurs de la Ville à la recherche de solutions aux dysfonctionnements constatés a été naturellement écartée d’un seul cri.

    Je ne peux que regretter que ce détournement soit rendu possible par l’absence quasi totale des électeurs de gauche dans ces instances. Même si peu d’électeurs de gauche sont membres de ces conseils (oui il y en a encore), doit-on pour autant laisser ces moments de démocratie au seul clun UMP de la colline Sainte Geneviève?

    Chapeau bas aux responsables du PSS et d’EELV qui prennent la parole sous les huées pour contester les vérités Tibéristes… A l’issu du vote du conseil et de l’assemblée sur un vœu déplorant la non application de la proposition de Jean Tiberi votée par le conseil pour la place Maubert nous avons compté 3 voix contres : un conseiller de gauche, le représentant du PS et votre serviteur….

    Deux remarques finales :

  • Quand Jean Tiberi dit qu’il est plus démocrate que les démocrates en ouvrant les conseils aux habitants et non aux électeurs c’est faux, c’est la règle pour tous les arrondissements de Paris

  • Face à la soi-disant perte d’intérêt photographique de la Place Maubert, nous promettons de voter pour de nouveaux travaux si Jean Tiberi ouvre une souscription pour remettre la statue d’Etienne Dolet à sa place c.a.d. au centre de la Place !!!



  • mardi 8 novembre 2011

    Biblio Monge




    Ce samedi 19 novembre de 9h à 17h se tiendra Place Monge le Marché de la bibliophilie et de l'iconographie anciennes et modernes organisé par l'association Biblio Monge

    dimanche 6 novembre 2011

    Inscription sur les listes électorales

    Pour participez aux échéances électorales de 2012 (élection présidentielle et élection législative) il vous reste 2 mois pour vous inscrire :

    Conditions pour être électeur :

  • être âgé d'au moins 18 ans à la veille du 1er mars de l'année du scrutin concerné

  • être de nationalité française (les citoyens européens résidant en France peuvent s'inscrire sur les listes complémentaires mais seulement pour participer aux élections municipales et/ou européennes

  • jouir de ses droits civils et politiques


  • Les électeurs déjà inscrits et n’ayant pas changé de domicile ou de résidence avant le 31 décembre n’ont aucune formalité à accomplir. Ils restent inscrits d’office.

    Si vous avez déménagé depuis votre dernière inscription, vous devez vous réinscrire sur les listes électorales de votre nouveau domicile (même si vous avez déménagé dans le même arrondissement).

    Si vous avez ou aurez 18 ans avant les élections, l’inscription sur les listes électorales est automatique dès lors que l’on atteint l’âge de 18 ans. Néanmoins, il est important de vérifier, auprès de votre mairie, avant le 31 décembre, que votre inscription a bien été prise en compte.

    Site de la Ville de Paris sur les élections

    mercredi 2 novembre 2011

    Complément au Site de la Mairie du 5ème sur la Propreté

    Depuis de nombreux mois Jean Tiberi fait la publicité sur le site de la Mairie du 5ème pour une pétition pour un "Paris Propre". Par curiosité je suis allé voir combien de signatures avaient été récoltées 1793 signatures.

    Est-ce le nombre d'adhérents de l'UMP sur Paris?

    Même si le ridicule ne tue pas, il vaudrait mieux que Jean Tiberi assume pleinement ses responsabilités de coordonateur des actions de propreté dans son arrondissement et utilise à plein les services de la Mairie.

    Notamment, n'oubliez pas Monsieur le Maire de présenter en conseil d'arrondissement le Plan de Propreté qu'il vous revient de définir. Depuis janvier nous n'avons rien vu.

    Arrêtez de pleurer et agissez!!!!!!!!!!!!

    Etienne Dolet

    cf article de Janvier 2011 de votre serviteur

    Ordre du jour marathon pour le Conseil d'arrondissement du 3 Novembre

    L’ordre du jour sera le suivant :

    1. Désignation du secrétaire de séance.
    2. Adoption du procès verbal du 6 octobre 2011.
    3. Approbation du budget primitif de l'état spécial du 5e arrondissement pour l'exercice 2012.
    4. Convention relative à la mise à disposition des salles du Conservatoire municipal Gabriel FAURÉ - 12, Pontoise 75005 PARIS -
    5. Subvention (15.000 euros) et convention avec l'association Comité Quartier Latin (5e).
    6. Subvention (13.000 euros) au village Mouffetard - association des commerçants du bas-Mouffetard (5e) pour les illuminations de fin d'année 2010.
    7. Subvention (10.000 euros) et convention avec l'Office du Mouvement Sportif du 5e arrondissement.
    8. Signature du contrat de partenariat de performance énergétique relatif à 100 écoles parisiennes, avec la société NOV' ECOLES Paris.
    9. Signature de l'acte d'acceptation de la cession d'une créance professionnelle dans le cadre du contrat de partenariat de performance énergétique relatif à 100 écoles parisiennes.
    10. Signature de la convention tripartite avec la société NOV'ECOLES Paris et les prêteurs AUXIFIP et Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Paris et d'Ile de France, dans le cadre du contrat de partenariat de performance énergétique relatif à 100 écoles parisiennes.
    11. Plan Biodiversité de Paris - Programme d'actions pour préserver et enrichir la biodiversité à Paris.
    12. Subvention contractuelle (49.468 euros) et convention avec la Caisse des Ecoles du 5e arrondissement.
    13. Lancement et signature des marchés de travaux de signalisation lumineuse tricolore sur les voies ouvertes à la circulation publique sur le territoire de la Ville de Paris (2 lots).
    14. Approbation des modalités de concertation proposées par le Syndicat des Transports d'Ile de France (STIF) dans le cadre du projet de réalisation d'un service de navettes fluviales le long du bief parisien.
    15. Convention cadre pour la mise à disposition gratuite du domaine public de la Ville aux associations gestionnaires de jardin partagé qui s'engagent à respecter la charte Main Verte.
    16. Convention entre la Ville de Paris et le Rectorat de l'Académie de Paris pour la réalisation de travaux dans les locaux de la Bibliothèque Inter Universitaire de la Sorbonne (5e).
    17. Fixation de la date et de l'ordre du jour du Comité d'Initiative et de Consultation d'Arrondissement.

    Exposition Les sapeurs pompiers à Paris

    Même si vous n'avez pas reçu d'invitation de Monsieur le Maire n'hésitez pas à venir le mercredi 9 novembre à 18 heures à la Mairie du 5ème pour l'inauguration de l'exposition Sapeurs Pompiers de Paris .

    Cette exposition a été organisée dans le cadre du bicentenaire de la création de la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris

    Trève hivernale


    La trêve hivernale des expulsions locatives a débuté. Jusqu'au 15 mars prochain, les locataires ne pourront pas être expulsés, même si leur propriétaire a engagé une procédure et que l'expulsion est confirmée par un tribunal. Explications.

    Qu’est-ce que la trêve hivernale ?

    Cette trêve court chaque année du 1er novembre au 15 mars. Mais comme les expulsions ne peuvent se dérouler entre 21 heures et 6 heures du matin, la trêve débute véritablement la veille au soir, soit le 31 octobre au soir.

    Pendant cette période, vous ne pouvez en aucun cas être expulsé de votre logement entre le 1er novembre et le 15 mars sauf :
    - si on vous propose un relogement décent pour vous et votre famille ;
    - si les locaux où vous résidez tombent en ruine et font l'objet d'un arrêté de péril ;
    - si vous occupez illégalement un logement où vous êtes entré par effraction (squat) ;
    - si vous occupez un local destiné à un étudiant sans être vous-même étudiant.

    Même si les délais supplémentaires qui ont pu vous être accordé ont expiré, vous ne pouvez être expulsé durant cette période.

    Rencontres de la vie associative et citoyenne

    La Ville de Paris organise samedi 5 novembre un temps de réflexion et d’échanges autour de l’emploi associatif dans les salons de l’Hôtel de Ville.

    Ces Rencontres s’adressent à toute personne intéressée par l’action des associations ou souhaitant s’y investir, aux acteurs du secteur associatif, qu’ils soient élus, militants ou bénévoles ou encore salariés, aux organismes qui accompagnent les associations, aux chercheurs…

    Chacun pourra débattre avec des associations innovantes, accroître ses connaissances, participer à une réflexion collective autour de l’évolution des associations aujourd’hui, des conditions de l’emploi associatif et du management associatif.

    Quatre conférences thématiques permettront une réflexion sur la loi 1901 et les conceptions de la vie associative et de l’engagement, un état des lieux de l’emploi associatif à Paris, à partir d’une étude inédite, un recensement des dispositifs d’aide à l’emploi dans les associations et une analyse des modes de gouvernance qui découlent des spécificités associatives :

    • « Loi de 1901, la fin d’un modèle ? »,

    • « Les associations, un employeur majeur en France »,

    • « Un levier à l’action des associations »,

    • « Quand les bénévoles emploient des salariés ».
    Inscrivez-vous

    mardi 1 novembre 2011

    Ordre du jour des conseils de quartier et du CICA de novembre

    L'ordre du jour du CICA du 21 novembre à 18h00 portera sur "La rentrée scolaire 2011/2012 dans le 5ème arrondissement": Espérons que Jean Tiberi parlera de la disparition des RASED dans l'arrondissement!!!!

    Le Prochain Conseil de quartier Saint-Victor du 17 novembre 2011 à 18h30 portera sur l'avenir du centre de santé Saint-Victor situé dans le palais de la Mutualité au 1 rue Saint-Victor à Paris 5ème.

    Le Prochain Conseil de quartier Sorbonne du 7 novembre 2011 portera sur l'Histoire et activités du Collège de France; au-delà de l'intérêt de mieux connaitre cette institution, les conseils de quartier ont pour finalité non pas de regarder le passé mais de permettre aux citoyens de construire leur avenir.

    dimanche 23 octobre 2011

    Perspectives politiques du 5ème

    Les choses sont claires à droite; François Fillion sera candidat aux élections législatives dans la 2nde circonscrition de Paris réunissant le 5ème, le 6ème, le 7ème. Et sauf tsunami, il devrait être élu. Ensuite malgré ses protestations polies, il est sûr qu'il sera candidat à la Mairie du 5ème afin de pouvoir devenir ensuite Maire de Paris et laisser à Dominique Tiberi le soin de diriger la Mairie d'arrondissement dans la continuité de la gestion paternelle.

    Le fameux deal entre Jean Tiberi et François Fillion de début 2011 qui s'est traduit entre autre par la nomination de Dominique Tiberi à un poste iminent du Ministère de l'Economie et des Finances sur le seul fait qu'il remplissait les conditions d'âge.. se met progressivement en place. Naturellement si Rachida Dati, qui dénonce ce matin ces petits arrangements entre amis à la radio,décide de maintenir sa candidature tout est possible!!!!!!!!!

    A gauche, les candidatures aux législatives du PS et d'EELV devraient être arrêtées au plus tard pour mi-novembre. Le choix sera primordial pour le 5ème, car si le candidat est issu de l'arrondissement on pourra imaginer qu'il sera également le candidat aux élections municipales de 2014.

    Aura-t-on droit à plusieurs candidatures à Gauche ou à une candidature commune PS-EELV vu que 3 candidatures d'union auraient été négociées sur Paris.

    Face à la quasi certitude du résultat, l'élection législative sera alors le moment privilégié d'une rencontre entre un candidat (homme ou femme) et des militants sans qui il n'y a pas de victoire possible. Elle sera l'occasion pour le candidat de pouvoir accéder à une notoriété sur l'arrondissement et de démontrer l'impossibilité de continuer avec la Famille Tiberi.

    Il n'est pas sûr qu'une victoire de la Gauche sur Paris entraine automatiquement victoire dans le 5ème; il conviendra donc au candidat et à ses supporters de trouver une réponse aux réseaux tibéristes et seule une campagne de proximité tout au long des 2 années à venir ouvrira les portes de la Mairie d'arrondissement.

    Le choix du candidature aux législatives donnera une 1ère idée de l'importance donnée au 5ème dans la stratégie de victoire de la Gauche à Paris et de l'implication des responsables parisiens dans la campagne locale pour faire échec à François Fillion.

    Soyons patients; attendons le mois de novembre.

    Un conseil de quartier consacré aux questions diverses

    Encore un conseil de quartier comme Etienne Dolet raffole. Salle comble, deux jeunes, beaucoup trop de pro-Tiberi, et même un Baetche (notre apprenti juriste préféré) qui restait à l’entrée de la salle. Encore un conseil sous le signe de la démocratie, de l’écoute et d’échanges constructifs… enfin à l’origine sur le papier un conseil de quartier, pas ici.

    Aujourd’hui, l’ordre du jour veut tout dire ou rien dire « questions diverses des habitants», c.ad. un bureau des pleurs de la gente Tibériste qui représente qu’une petite partie du 5ème vu sa moyenne d’âge.

    On commence donc par un sujet récurrent, la gêne occasionnée par les vélos accrochés aux grilles en particulier rue d’ULM. Visiblement, certains oublient que l’arrondissement est connu pour les étudiants pour ses écoles et ses universités (Sorbonne, Assas, ULM, Jussieu etc) et qu’ils ont rarement des voitures ou qu’ils ne résident pas pour l’essentiel dans l’arrondissement… Certes c’est l’arrondissement qui a le plus d’accroches pour les bicyclettes mais certains intervenants ont reconnu un déficit de places pour les motocyclettes et les bicyclettes. On pourra toutefois noter la première proposition d’un nouveau représentant des habitants : sensibiliser les provinciaux qui effectuent leurs études dans l’arrondissement à ne pas accrocher leur vélo n’importe où. C’est connu, en province, il y a que des champs et ces problèmes ne se posent pas. Les provinciaux apprécieront cette vision stéréotypée.

    Puis on enchaîne avec les manifestations qui ont lieu tous les samedis au pied de l'enseigne «au nègre joyeux »qui surplombe la place de la Contrescarpe dont son caractère raciste est dénoncé ; la peinture sous verre représente distinctement, un homme de couleur noir ébène, habillé en valet, servant hilare un plat à une dame blanche de condition sociale aisée. Certains témoignent qu’ils ne sont pas gênés par cette représentation. D’autres estiment que c’est certes une représentation d’un autre temps mais qu’elle peut aujourd’hui choquer. Un intervenant invita dès lors le Maire à essayer d’apposer une inscription expliquant le contexte de la scène. Réactions fortes dans la salle ; visiblement si cette proposition avait été le fruit d’un pro Tiberi, l’intervenant n’aurait pas été chahuté… On laisse chacun se faire une libre opinion de la peinture concernée.

    Les problèmes de sécurité dus aux Rom sont évoqués. Le capitaine de police rappelle que 60% des arrestations sont dus aux extorsions devant les distributeurs automatiques, à de fausses collectes sous couverte de pétitions pour une fondation inexistante, à des actes de mendicité en compagnie d’enfants ce qui est considéré comme un délit par la loi. Tout cela aurait été très bien si on n’avait pas eu droit à quelques stéréotypes. Une CICA sera consacrée à ce sujet en décembre.

    On enchaîne avec le cas des antennes relais, en particulier celles qui vont s’installer au niveau du foyer franco-libanais qui semble être une préoccupation de plus en plus important pour l’arrondissement. On apprend qu’un radar va être mis Rue saint Jacques au niveau de la Place de l’église du Val de Grace où la circulation est limitée à 30 à l’heure.

    Puis nous avons eu droit des interventions plus individuelles les unes que les autres ; une demande d’installation d’un parc fermé pour laisser les chiens en liberté, la dénonciation d’un commerçant qui ferme vers 4 heures du matin son commerce sans autorisation rue Saint Jacques.

    Bref, rien ne change réellement car ces conseils de quartier sont des bureaux des pleurs et quand il y a un contradicteur il se fait huer par les supporters de Tibéri. Aucune véritable ligne directrice ne guide le Maire dans ces conseils. On attend maintenant le prochain conseil de quartier, celui de la Sorbonne : pas de suspense, on peut vous en faire déjà un résumé : le maire énoncera que l’aménagement de la place Maubert est un échec, sous les acclamations de ses partisans. Tiens en parlant d’acclamation, se sont bien des applaudissements que j’ai entendus à la fin de ce dernier conseil de quartier ? Scène qui prête à sourire lorsque l’on sait qu’un conseil de quartier est selon la loi, un lieu d'information, de débats et de réflexions sur la vie de quartier qui doit permettre de proposer ou de réaliser des projets d’aménagement et d'amélioration…..