mardi 24 décembre 2013

inscriptions sur les listes électorales : dernière ligne droite

Si vous avez déménagé depuis votre dernière inscription : Vous devez vous réinscrire sur les listes électorales de votre nouveau domicile (même si vous avez déménagé dans le même arrondissement).

Si vous avez ou aurez 18 ans avant les élections l’inscription est automatique (dés lors que l’on atteint l’âge de 18 ans et que vous avez bien fait votre démarche pour le recensement militaire). Néanmoins, il est important de vérifier auprès de votre Mairie avant le 31 décembre que votre inscription a bien été prise en compte.

Pièces à fournir pour s’inscrire :
  • une pièce d’identité en cours de validité (carte nationale d'identité ou passeport)
  • deux justificatifs de domicile récents : datés de moins de trois mois à la date de dépôt
Ces justificatifs doivent préciser les noms et prénoms en entier ainsi que l’adresse complète.

Si vous êtes hébergé, vous devez présenter également :
  • une attestation des parents ou de l’hébergeant (sur papier libre), certifiant qu’il habite chez eux
  • 2 justificatifs de domicile des parents ou de l’hébergeant
  • la copie de la pièce d’identité de l’hébergeant ou de l’un des parents
  • une preuve d’attache, c'est-à-dire un justificatif personnel de sa présence chez l’hébergeant (relevé de sécurité sociale, quittance de toute sorte, courrier officiel, relevé bancaire …)
Comment s’inscrire :
Soit en se rendant dans votre Mairie avec les justificatifs nécessaires (si vous ne pouvez vous déplacer, il suffit de remettre une procuration sur papier libre à la personne de votre choix ainsi que votre carte d’identité afin qu’elle dépose le dossier à votre place)
  • Soit par courrier en envoyant à la Mairie le formulaire d’inscription CERFA ou sur papier libre avec les justificatifs nécessaires
  • Soit par Internet en remplissant le formulaire de demande d’inscription et en joignant les justificatifs nécessaires : https://mdel.mon.service-public.fr/inscription-listes-electorales.html

    Pour réaliser une démarche en ligne à partir de mon.service-public.fr, vos pièces justificatives doivent impérativement être au format PDF. Pour convertir vos fichiers au format PDF, vous devez disposer d’un logiciel capable de générer des fichiers PDF sur votre ordinateur.
    La carte d’identité doit être scannée recto/verso. 2 justificatifs de domicile sont nécessaires
    Pour plus de précisions : https://mdel.mon.service-public.fr/tutoriel.html
Horaires d’ouverture du bureau des élections (3ème étage escalier C) :
  • Du lundi au vendredi inclus 8h30-17h00, nocturne le jeudi jusqu’à 19h30
  • Les samedis de décembre ouverture exceptionnelle : 9h00 – 13h00 / 14h00 – 16h00
  • Fermé le dimanche

dimanche 22 décembre 2013

Bataille de tranchées dans le 5ème: la droite continue de se déchirer

Avnt-hier Bernadette Chirac faisait l'éloge de Xavière Tiberi devant NKM (quelle délicatesse, quel message!!), hier Dominique était au journal régional de France 3, aujourd'hui il est interwievé sur I Télé. A-t-il eu raison?

Pas franchement. Eloigné de son Père, il est apparu hésitant, apeuré et incapable de se donner une stature de Maire.

Il nie l'existence de faux électeurs;  il ose dire que les habitants du 5ème n'y attachent aucune importance.

Il parle de la mauvaise politique de Delanoe dans le 5ème mais n'ose rien dire sur son action sur Paris. Serait-il un fan?  Il tape sur Fillon qui, la circonscription offerte sur un plateau,  les a abandonnés.

Au-lieu de reconnaitre qu'il n'avait pas le niveau pour être Contrôleur général des finances, il révèle que ce corps d'élite est un lieu de compromission politique ( une infirmière y auarait été nommée sans recueillir autant d'indignations que celles qu'il a du subir); alors pourquoi pas lui!!!

Il resasse le sectarisme de NKM. Il n'ose pas malgré tout se rapprocher de Beigbeder. Il espère encore que, pour resserrer les rangs UMP, NKM  fasse la paix et demande à Florence Berthoud de se retirer. Malgré l'insistance du journaliste, il n'ose dire qu'elle serait un mauvais Maire...Préservons l'avenir!!!  Aurait-il peur de perdre le 5ème, aurait-il peur de ne pas être au 2nd tour en cas de double ou triple liste à droite?

NKM a sacrifié son dimanche aux us et coutumes de l'arrondissement; de 11 heures à 12 heures elle a arpenté le marché de la Place Monge, puis desecente de la Rue Mouffetard pour s'arrêter jusqu'à 12H30 Place Saint Medard non loin du lampadaire préféré de Jean Tiberi.Se sont-ils parlés??? Et derrière elle Florence Berthoud essaye d'exister ; elle a ouvert une permanence non loin de la Place Monge mais elle n'ose pas dire franchement qu'elle est candidate à la Mairie; sait-elle déjà qu'elle devra se sacrifier?

vendredi 20 décembre 2013

La droite se bat comme des chiffoniers dans le 5ème arrondissement.

Sur France Bleu, François Fillon qui avait demandé à Jean Tiberi de lui céder sa circonscription déclare venir début janvier inaugurer la permanence de Florence Berthout. Voilà un bel exemple d'alzeimer politique; alors qu'il avait peur de perdre (et qu'il aurait perdu sa circonscription dans la Sarthe) ce qui aurait signifié sa "mort politique", alors qu'il était jusqu'à aaller jusqu'à nommer D. Tiberi Contrôleur général des finances (nomination annulée par le Conseil d'Etat au grand soulagement des fonctionnaires de bercy) , le voilà en train de soutenir leur adversaire!!! Si Dominique Tiberi passe le 1er tour et reste aux commandes de la droite dans le 5ème, F. Fillon aura intérêt à faire attention s'il veut se faire réélire dans la circonsciption; les Tiberi ont la mémoire tenace

Sait-il à qui il a affaire?

Dans le Monde de ce jeudi, Xavière Tiberi est portée aux nues par Bernadette Chirac qui déclare que son amie était une militante électorale exceptionnelle et dit que c'est auprés d'elle qu'elle a tout appris en politique. Tout vous avez bien lu tout !!!!

La méthode de la famille Tiberi est expliquée dans le détail: proximité, proximité, proximité. faire croire qu'on lui doit tout, faire croire que l'on aime tout le monde.

La surveillance exercée par Xavière ces derniers temps à la Mairie et sur les marchés montrent que malgré sa condamnation judiciaire dans le cadre des faux électeurs c'est elle le chef de famille et qu'elle fera tout pour que son "petit" fils soit élu.

Soyons surs que les séances des voeux du mois de janvier seront un grand momement de la campagne électorale où la méthode Tiberi louée par la famille Chirac sera appliquée à 200%.


Accueil des SDF dans le 5ème


Pour votre information, Bertrand Delanoë et Olga Trostiansky (adjointe au Maire de Paris chargée de la solidarité et la lutte contre l’exclusion) viennent de décider, dans le cadre du plan grand froid et en lien avec le bureau de l’urgence social et d’insertion du Département de Paris, d’ouvrir un deuxième gymnase afin d’accueillir des personnes sans-abris.

Le gymnase Patriarches, situé au 6, place Bernard Halphern à Paris 5ème, sera ainsi ouvert le mardi 24 décembre au soir et permettra l’accueil de 60 personnes.

 

Lettre de la MC Lemardeley aux habitanst du 5ème



Le PS lance sa campagne dans le 5ème arrondissement de Paris.

Lundi soir, c’est au sein du zen et charmant atelier-boutique Eunhwa - situé au 19 de la rue Claude Bernard - que Marie-Christine Lemardeley, entourée de son comité de soutien  et d’habitants du 5ème arrondissement, a officiellement lancé sa campagne pour les municipales.

L’événement, « chaleureux et convivial » pour reprendre les termes du président du comité de soutien et célèbre généticien Axel Kahn, a rassemblé un large public unanimement animé par le désir de donner un nouveau souffle au 5ème arrondissement, d’en être enfin parfaitement fier et pour cela d’en finir avec la concentration du pouvoir entre les mains d’une seule et même « famille » politique…

Dans la joie et la bonne humeur, mais aussi dans la solennité face aux enjeux et aux combats qui nous attendent, Marie-Christine Lemardeley, en compagnie de l’ensemble de ses colistiers, a pu rappeler ses valeurs et ses ambitions pour l’essor de notre arrondissement.

Logement, santé de proximité, accessibilité, vie universitaire, culturelle et nocturne, innovation et nouvelles technologies, tels ont été les grands marqueurs du discours de Marie-Christine Lemardeley et de son projet pour les habitants du 5ème.


Liste du PS dans le 5ème
  • MC Lemardeley
  • L. Lefèvre-Utile
  • L Cohen-Solal
  • A. Rabourdin
  • M. Rosset
  • L. Janneau-Laisné
  • G. Maché
  • C. Martin
  • F. Beaujeu
  • C. Pavageau
  • J. Abrivard
  • J. Gaillot-Mangin
  • E. Yolal



Les activités periscolaires du 2nd Trimestre

Vous pouvez désormais consulter la liste des activités au deuxième trimestre dans l’école de votre enfant :

Découvrez les activités périscolaires de l'école de votre enfant 

 Début septembre, dans la plupart des écoles, les enfants ont choisi leurs activités pour chacun des trois trimestres, après avoir suivi un parcours de découverte.

Au deuxième trimestre, les enfants participeront aux activités selon la logique suivante :

 - En élémentaire, chaque enfant participera aux activités selon les choix qu’il a déjà exprimés
 - En maternelle, pour les plus petits, priorité est donnée à la continuité des activités mises en place au 1er trimestre. Pour les grandes sections, c’est le même dispositif que pour les écoles élémentaires.


Après les vacances de Noël, chaque enfant recevra un flyer précisant les activités qu’il pratiquera au deuxième trimestre. Il devra vous le remettre.

» Consultez le flyer des ateliers du deuxième trimestre au format pdf 


 Un outil de liaison a été mis en place afin d’améliorer la communication avec les équipes périscolaires et faciliter le contrôle des sorties des enfants.

Cette pochette, véritable outil interactif, sert à vous communiquer régulièrement des informations sur les activités de l’enfant, l’équipe d’animation, l’organisation des ateliers et les réunions d’informations. Vous pourrez aussi y glisser des documents!

>> retrouvez toutes les informations sur les activités périscolaires sur paris.fr  

dimanche 15 décembre 2013

LDH : Le Mystère français


INVITATION

des sections Paris 7, Paris 5/13, Paris 14/6 et Paris 15 de la Ligue des Droits de lʼHomme

à une Conférence-débat :

Hervé LE BRAS

Directeur dʼEtudes à lʼEHESS et à lʼINED

Présentera son ouvrage, co-écrit avec Emmanuel Todd

« Le mystère français»

Discutant : Catherine de Wenden, Présidente de la LDH-Paris7

à la Maison des Associations du 7ème

93 rue Saint Dominique, Paris 7 (Métro : La Tour-Maubourg – ligne 8 ou Invalides – ligne 13)

Le Jeudi 19 Décembre 2013 de 19 h à 21 h 30

À quoi ressemble la France dont hérite aujourd’hui François Hollande ? La révolution des mœurs et la globalisation l’ont-elles homogénéisée ? La politique est-elle devenue rationnelle, explicable par des déterminations socio-économiques ? En trente ans, notre pays a fait un bond en avant urbain et éducatif. Ses croyances religieuses et ses idéologies se sont évaporées, ses mœurs se sont radicalement transformées, ses classes sociales se sont effacées.

Grâce à une méthode cartographique renouvelée, Hervé Le Bras et Emmanuel Todd plongent au niveau des départements et des communes pour saisir la reconfiguration des vieux ancrages territoriaux. Leur livre montre de manière décisive comment s’affrontent et se combinent forces économiques mondiales et tempéraments régionaux.

5ème arrondissement de Paris : Conseil de quartier Jardin des Plantes du 12 décembre 2014:

Les Tiberi avaient fait les choses en grand pour ce conseil de quartier; conscients de l'intérêt de ce type de réunions en pleine période électorale, ils avaient réservé la salle des fêtes et fait le nécessaire pour que la Salle soit pleine. Si au fond de la salle on voyait les "vrais" habitants , les premiers rangs avaient été garnis par leurs supporters.

Pour décrire complètement l'ambiance, au fond du couloir Xavière vérifie que ses obligés sont bien là: vu le froid extérieur et son habillement elle doit avoir un bureau à son nom...

3 sujets à l'ordre du jour : Censier, l'évolution de l'Ilot Poliveau, les antennes relais

Jean Tiberi put faire son introduction habituelle sur le mépris exercé vis à vis du 5ème par l'Hôtel de Ville, les institutions publiques. Aucun invité n'avait répondu à sa proposition. L'administration de l'hôtel de Ville n'a plus le droit de répondre à de telles invitations, campagne oblige On pourrait reprocher le manque de courage des politiques, l'adjoint au Maire en charge des antennes en 1er lieu,  mais quand on voit l'accueil qui leur est fait quand ils n'ont pas le même avis que le seigneur de ces lieux on peut commencer à les comprendre.

Alors qu'il dirigeait sans partage l'Hôtel de Ville et qu'il n'a compris les vertus des conseils de quartier que ces dernières années,  Jean Tiberi veut faire croire à tous à toutes que toutes les décisions doivent être prises après avis de la population. Au nom de ces ambitions politiciennes, il est prêt à tout.

Le transfert de l'université Paris 3 dans le 12ème arrondissement de Paris

Au nom de la préservation et de l'inaliénabilité du Quartier Latin, Jean et Dominique Tiberi se lancent dans un plaidoyer pour le retour de Paris 3 à Censier après le désamiantage . Des habitants évoquent de manière beaucoup plus pragmatique la question des commerces, le dynamisme que donne ces milliers d'étudiants à ce quartier.

EELV rappelle que l'enjeu n'est pas le retour de Censier mais le maintient d'une activité d'enseignement et de recherche et évoque des pistes comme accueillir en ce lieu les étudiants des autres universités de l'arrondissement qui sont géographiquement éloignés du quartier Latin.

Pierre Dubreuil oubliant qu'il a été accueilli sur la liste de Gauche aux dernières élections municipales fait un discours de candidat potentiel à la Mairie du 5ème et ne voit pas  d'autres solutions que de faire revenir Paris 3 sur place faisant fi de la centaine de millions d'euros de surcout que cela représenterait. La course aux postes de conseillers de Paris fait oublier bien des choses...

Ce sujet déchaine les passions et on entend un conseiller municipal de droite parler "d'acte criminel", "d'assassinat"

Un vœu est voté par le Conseil de Quartier : à l'unanimité et y compris le MRC le conseil vote pour le retour de Paris 3. La salle vote; seules 5 courageux votent contre (dont Etienne Dolet).


L'évolution de l'ilot Poliveau est en même temps un non sujet de conseil de quartier et un vrai sujet de candidat à la Mairie.
  • C'est un non sujet de conseil de quartier car personne ne connait le projet du Museum d'Histoire Naturelle. et celui-ci ayant refusé l'invitation on parle dans le vide. On ne peut que rappeler la nécessité de conserver collections et chercheurs dans les lieux ce qui réunie le consensus de tous.
  • C'est un vrai sujet de candidat, car les bâtiments doivent être rénovés et qu'il y a la potentialité de créer un éco quartier au sein de l'arrondissement . depuis un certain nombre d'années cet espace est interdit à ses plus ardents défenseurs pour des raisons de sécurité. La question est de savoir si ce projet est à la dimension du Maire d'arrondissement ou du Maire de Paris? Qu'est-il prévu dans les programmes de campagne?

Les antennes relais.

3 antennes relais viennent de recevoir un accord d'installation malgré des erreurs matérielles manifestes de calcul de la distance vis à vis des établissement d'accueil de la petite enfance et des écoles.

Les associations ont fait des recours gracieux, elles s'opposeront physiquement aux travaux et feront des recours en justice. Elles ont raison.

La 4G et demain la 5G aidant , il y a déjà de nouvelles demandes en cours d'instructions et l'arrondissement compte plusieurs dizaines d'antennes qui n'ont pas toutes un avis défavorable de la Mairie du 5ème.

Alors que nous sommes tous accros à nos téléphones, alors que nous donnons de plus en plus tôt des portables à nos enfants, alors que nos appartements sont parcourus par le Wifi ou les ondes des téléphones filaires, que voulons-nous vraiment? Va-t-on vers un désastre sanitaire du type de l'amiante comme certaines associations nous l'ont prédit lors de cette réunion?

Nous n'arrêterons pas contre la modernité mais nous avons le droit d'exiger de nos politiques qu'ils imposent aux opérateurs de partager leurs antennes sur Paris et que l'on privilégie une multitude de petites antennes plutôt que des antennes hyperpuissantes mais  hyperentables. Voila de vraies questions à poser aux candidats mais pas aux candidats à la Mairie du 5ème mais aux candidats à  l'Hôtel de ville.

Les remarques sur l'indépendance de Paris Habitat dans cette affaire font sourire quand on sait que Jean Tiberi est toujours membre de son Conseil d'administration.


les antennes relais dans le 5ème




Dernier point: l'ambiance n'est pas au beau fixe entre les Tiberi et celui à qui ils avaient fait confiance pour assurer la pérennité de la dynastie: Dominique Tiberi se permet d'évoquer le député de la circonscription qui ne vient jamais dans le 5ème en évitant malgré tout d'évoquer le nom de François Fillon (on ne sait jamais il ne faut pas hypothéquer complètement le futur).




mercredi 11 décembre 2013

Les Tiberi au pied du mur

Le bureau politique de l'UMP a décidé de l'exclusion des dissidents municipaux dans Paris au 1er rang desquels figure Dominique Tiberi.

Le résultat des votes du 1er tour sera d'autant plus important. Dans ce contexte on peut imaginer que le PS sortira en tête et tout le suspens résidera dans le résultat de la liste Tiberi et notamment la place de la liste de Dominique Tiberi: 2nde ou 3ème position? . S'il est en 3ème position, l'ego familial le poussera-t-il  jusqu'à provoquer une triangulaire qui signifierait la perte de l'arrondissement pour l'UMP mais qui pourrait lui permettre malgré tout d'être personnellement conseiller de Paris.

Si la gauche était partie unie (PS-PC-EELV) on aurait eu plus de chances de créer un mouvement inéluctable mais les rapports de force nationaux, municipaux s'imposent aux intérêts locaux: dommage....Ne rêvons plus.

Les résultats de la présidentielle et de la législative sont naturellement très encourageants mais nous ne devons pas oublier que les Tiberi n'avaient pas fait campagne, qu'ils n'avaient pas mis en place la logistique sur les procurations comme ils savent le faire, que le taux d'abstention avait été élevé.

Il ne faut pas crier victoire trop tôt, savoir rassurer les bénéficiaires de services sociaux à qui certains ne manqueront pas de faire peur (comme lors de la dernière municipale), savoir trouver des projets ambitieux mais plutôt que de se faire plaisir il faudra savoir répondre aux attentes des électeurs, électeurs et non aux personnes vivant sur le 5ème.





dimanche 8 décembre 2013

Les verts lancent leur campagne dans le 5ème



Le mercredi 11 décembre Christophe Najdowski candidat d'EELV à la Mairie de Paris

viendra supporter

Laurent Audoin et Agathe Eyriolles

pour lancer la campagne d'EELV dans le 5ème arrondissement de la capitale

 Vous êtes attendus à 20h30 au Rendez-Vous Saint Germain au 88 du Boulevard Saint Germain

samedi 7 décembre 2013

5ème arrondissement de Paris : Conseil d'arrondissement du 5 décembre

Depuis que "Complément d'enquête" a décidé de faire une émission sur les municipales et a choisi entre autres la Mairie du 5ème comme lieu de tournage, les tentations politiciennes sont fortes même si l'ordre du jour devait plutôt réunir que susciter la polémique.
  • Désignation du secrétaire de séance
  • Adoption du procès-verbal du 31 octobre 2013
  • Subvention (7.000 euros) à l'association les Villages de Mouffetard (5e) pour les illuminations de fin d'année 2012.
  • Subvention (19.000 euros) à l'association des commerçants Cinq sur Cinq (5e) pour les illuminations de fêtes de fin d'année 2012.
  • Subvention (9.000 euros) au Village Mouffetard - association des commerçants du bas Mouffetard (5e) pour les illuminations de fêtes de fin d'année 2012.
  • Poursuite de la mise en œuvre du dispositif Paris Jeunes Vacances.
  • Subvention Fonds du Maire (12.758 euros) et convention avec l'association Comité des fêtes et des œuvres de solidarité du 5e arrondissement.
  • Réalisation par Paris Habitat-OPH, dans le cadre d'une vente en l'état futur d'achèvement, d'un programme de construction neuve comportant 13 logements PLUS, 10 logements PLAI et 9 logements PLS, 25 rue du Cardinal Lemoine (5e).
  • Autorisation de constitution d'une servitude de raccordement d'assainissement au 262 rue St Jacques (5e).
  • Signature du marché de conception, pose et entretien des abris voyageurs et mobiliers urbains .
  • Apposition d'une plaque commémorative à la mémoire de Jacques Lusseyran 88 boulevard de Port Royal (5e).
  • Diminution des tarifs de la restauration scolaire à partir du 1er janvier 2014(écoles maternelles, élémentaires et lycées municipaux), dans le cadre du bouclier social
  • Subvention (296.750 euros) et avenant à la convention avec l'Ordre des Avocats au Barreau de Paris et la Caisse des règlements Pécuniaire des Avocats de Paris.
  • Droit d'occuper les emplacements relevant du domaine de la Ville à l'exception du mobilier urbain afin d'y exploiter de l'affichage publicitaire-Convention d'occupation du domaine- Autorisation-Signature.
  • Doit d'occuper des palissades, échafaudages, dépendances (à l'exception du mobilier urbain) et annexes de chantiers en saillie sur le domaine de la Ville afin d'y exploiter de l'affichage publicitaire-Convention-Autorisation-Signature.
  • Convention de concession avec la société SPIE Autocité pour l'exploitation et la modernisation du parc de stationnement Patriarches (5e).
  • Communication de la programmation des Investissements d’Intérêt Local.

N'oubliant pas que les commerçants sont leur courroie de transmission privilégiée, Dominique et Jean font le service minimum pour déplorer la baisse des subventions pour les illuminations. 

Ils dénoncent le caractère électoraliste de la baisse des tarifs de restauration scolaire  et de la politique d'apposition de plaques commémoratives par l'Hôtel de Ville.

Ils évoquent l'insuffisance de logements HLM dans le cadre du projet du 25 rue Cardinal Lemoine sachant que tout le monde oublie de se demander qui bénéficie d'un logement social autour de la table.

Mais tout part en vrille à l'évocation d'un vœu de l'opposition locale déposé à l'occasion de la mise en place de 2 nouvelles antennes 4G dans le quartier Jardin des Plantes qui viennent se rajouter aux 39 autres qui existent dans l'arrondissement.

Et on assiste au processus incontrôlé qui va faire d'une erreur matérielle de dossier sur la distance existante entre l'antenne et l'école la plus proche,  un enjeu politique majeur pour la campagne municipale. Et cela est d'autant  plus navrant que Paris est une des rares villes à avoir fait l'effort de mettre en place une charte de la téléphonie mobile

Il suffirait que l'administration municipale reconnaisse qu'elle s'est trompée et qu'elle a calculé la distance à pied de "Google" et non la distance en ligne directe donnée par "Géo portail" (site de la république française permettant de calculer des distances) pour que tout cela s'arrête.

L'Hôtel de Ville a voulu régler tout cela tout seul en mettant les politiques locaux de coté mais il n'a pu empêché Dominique Tiberi de s'immiscer dans la concertation avec les parents d'élèves  et de devenir le Défenseur du Peuple.

La famille Tiberi a beau jeu de mettre le sujet à l'ordre du jour du Conseil de Quartier qui était initialement bien différent. L'adjoint au Maire en charge du sujet n'ayant pas reçu d'invitation, ce conseil permettra à Jean Tiberi d'évoquer le mépris des politiques de l'Hôtel de Ville pour le 5ème.

Comme en plus l'administration parisienne a reçu instruction de ne plus aller dans des réunions publiques en cette période électorale, le conseil de quartier risque de devenir un meeting politique à la gloire de la Famille Tiberi comme elle sait les organiser à l'occasion des conseils de quartier jadis honnis.

Conseil de quartier Jardin des Plantes: 12 décembre

Un ordre du jour officiel et un ordre du jour officieux

  • ordre du jour officiel
    • la disparition du centre Censier de l'Université Sorbonne Nouvelle paris 3 annoncée, sans concertation, par le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, et approuvée par la Mairie de Paris
    • Le projet du Museum National d'Histoire Naturelle concernant l'Ilot Buffon-Poliveau
  • ordre du jour officieux
    • l'implantation de nouvelles antennes 4G

mardi 26 novembre 2013

Masterclass de Pirjo Honkasalo à l'Institut Finlandais de Paris

Mercredi 27 novembre à 15 h

Lors de cette master class exceptionnelle, Pirjo Honkasalo parlera de son expérience de réalisatrice et apportera ses conseils aux réalisateurs en herbe, aux étudiants en cinéma ou aux simples passionnés.

Pirjo Honkasalo (née en 1947) travaille aussi bien sur des films de fiction que sur des documentaires : son dernier long métrage, Betoniyö (Nuit de béton), sortira en Finlande cet automne. Après une formation de chef opérateur, elle fut, à l'âge de 23 ans, la première femme responsable de la photographie d'un long métrage en Finlande. Dans tous les films au programme de notre cycle, elle porte cette double casquette de réalisateur et de chef opérateur. Elle nous emmène en Estonie, en Tchétchénie, en Inde et au Japon. Avec la spiritualité comme thème récurrent, elle observe ses protagonistes sans scénario pré-écrit et laisse leurs histoires se révéler au fur et à mesure de la rencontre. La beauté des images et la poésie de la narration ne laissent pas le spectateur indifférent, tandis que les conditions de tournage parfois délicates amènent à s'interroger sur la position du cinéaste.

lundi 25 novembre 2013

Soirée difficile pour les Tiberi: CICA consacré à l'Aménagement des Rythmes éducatifs

La salle avait fait le plein des intervenants politiques et syndicaux. 6 ou 7 directeurs étaient au fond de la Salle. Quelques délégués de parents et malheureusement peu de parents ; l’heure de 18 heures est naturellement la plus mauvaise pour mobiliser des parents qui doivent jongler entre travail et garde de leurs enfants. Où peut-être qu’ils n’avaient pas tant d’inquiétudes que cela ? Les habituels supporters des Tiberi n'étaient pas là pour une fois; leur âge n'était pas synchrone avec le thème de la soirée.

Alors que "jean et Dominique" (on ne sait plus qui est le Maire) avaient essayé de brosser une vision des plus noires de l’Aménagement des rythmes éducatifs (sécurité, hygiène, manque de formation), les interventions des proviseurs et des parents d’élèves mettaient un terme à leurs espoirs d’utiliser ce thème pour leur campagne.
  • Personne ne nie qu’il y ait eu des soucis à la mise en place,
  •  Personne ne nie qu’il faille différencier plus clairement le temps de l’enseignement de celui des rythmes éducatifs pour les enfants comme pour les personnels,
  • Mais tout le monde convient que si l’ensemble de la communauté éducative travaille ensemble, l’ARE est un succès.
Les délégués de parents   ont affirmé  que la réunion de suivi n’avait pas mis en évidence de situations critiques et que M. Cahn (responsable des affaires scolaires pour l’arrondissement) avait trouvé des solutions à tous les dysfonctionnements qui lui ont été remontés à cette occasion.

Maintenant, la fatigue des enfants est un vrai sujet ; elle  est parfois augmentée par les déplacements  pour aller vers le site des activités. Sont-ils plus ou moins fatigués que l’année dernière ? Difficile à savoir ! Les directeurs n’osent dire à haute voix qu’ils auraient préféré que la ½ journée choisie soit celle du samedi.

Il y a indéniablement à caler la relation entre directeur et REV, à définir plus précisément qui est responsable à chaque étape de la journée ; la DASCO essaye d’améliorer un 1er document et visiblement l’Inspectrice générale et le responsable DASCO de l’arrondissement travaillent ensemble pour éviter les blocages.

Sur les aspects de sécurité, la situation est réglée ; liste des enfants transmise entre Directeur et ARE, accréditation pour les intervenants…

Pour les écoles maternelles, le non réveil des enfants au cours de leur sieste, le suivi de leur propreté pendant les activités éducatives seront réglés par le renfort d’une personne par école maternelle.

L’utilisation des locaux scolaires ou les cantines sera réglée par des protocoles d’occupation des locaux.

Il est évident que l’importance des moyens engagés est primordiale dans le succès de cette réforme ; il est sûr que Paris n’est pas n’importe quelle commune tant pour le nombre d’enfants concernés (100.000 enfants et 663 écoles) que pour les moyens humains et financiers mobilisables !!

Les réponses aux questions sur le suivi des animateurs et des associations montrent qu’il y a encore des points à voir. Sans crier au loup et évoquer une insécurité inexistante, une meilleure connaissance des associations intervenantes seraient un plus pour directeurs, parents et mairies d’arrondissement.

dimanche 24 novembre 2013

La dynastie Tiberi

Un article du Monde à lire avec attention pour mieux comprendre ce que voudrait dire d'élire Dominique Tiberi à la place de son père.

Les Tiberi se rêvent en dynastie : article du 22 novembre du Monde

Des salles de répétitions à petits prix

Des studios de répétitions à petit prix

crédits : Lorenzo Brondetta

La nouvelle Maison des pratiques artistiques amateurs (MPAA) dans le 14e arrdt a été inaugurée cette semaine. Ce nouveau lieu propose des espaces de répétitions à des tarifs très accessibles pour les compagnies amateurs et les associations locales.

Situé dans la chaufferie de l’ancien hôpital Broussais, ce nouveau site de la Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (architecte : Sébastien EL-HAÏK) est conçu pour des répétitions, des ateliers et des spectacles. Il est consacré au spectacle vivant, ainsi qu’aux arts graphiques et visuels, avec un mur à peindre.
La MPAA/Broussais proposera des espaces de répétitions de grande qualité, à des tarifs très accessibles, ouverts en soirée et le weekend, apportant ainsi une réponse concrète et adaptée aux compagnies amateurs et associations locales pour la mise en œuvre de leurs projets artistiques.
 
Il comprend un studio de danse de 90 m², deux salles de théâtre de 60 et 40m², une galerie d’exposition et un grand atelier de 120 m² transformable en salle de spectacles, avec gradin rétractable de 75 places et espace scénique modulable.

Il est ouvert à l’ensemble des Parisiens, en particulier aux habitants et associations du quartier et de l’arrondissement.

Marie Darrieussecq dans le 5ème


LE PRIX MEDICIS 2013 A LA BOUCHERIE

Vendredi 29 novembre à 18H.

 
Marie Darrieussecq nous fait l’immense plaisir de venir à La Boucherie dédicacer son livre

« Il faut beaucoup aimer les hommes » aux éditions P.O.L.

Roman sur la passion brûlante de deux amants, Solange, une blanche et Kouhouesso, un noir, entre Hollywood et la forêt camerounaise.

Depuis son premier succès «Truismes » en 1996, l'écrivaine et psychanalyste, aime faire exploser les tabous. Avec ce roman elle s'attaque ainsi à la passion et à l'attente de l'autre. La romancière a mis dix-huit mois à écrire ce dernier livre, qui lui tenait particulièrement à cœur.
« Plusieurs trajets de ma vie m'ont mené en Afrique et j'en ai donné mon image ».

Ce livre, a-t-elle ajouté, c'est « peut-être l'un de mes préférés, un aboutissement de mon travail ».

lundi 18 novembre 2013

La famille Tiberi traverse le Rubicon politique dans le 5ème arrondissement de Paris

C'est fait, Dominique Tiberi annoncerait demain matin sa décision de présenter une liste indépendante aux municipales. L'accord avec NKM n'aurait pas été trouvé.

NKM ne voulant pas lui donner la 1ère place, fort du soutient des réseaux de ses parents il se lance donc dans l'aventure de la dissidence.

Ce Dimanche de nombreux proches emmenés par "Papa" et "Maman" Tiberi avaient envahi le centre politique de l'arrondissement que représente la fontaine de la Place Monge les jours de marchés. Il fallait montrer ses muscles avant la grande annonce.

Florence Berthoud n'apparaitra que vers midi, moment où UMP comme PS se transporte en bas de la Rue Mouffetard. Elle est si peu sure d'elle qu'elle se présente comme représentante de NKM et non comme candidate à la Mairie du 5ème.

La situation est-elle figée? Non. L'oukase de NKM ne visant que les condamnés (Jean Tiberi a été condamné en appel à  10 mois de prison avec sursis et 3 ans d'inéligibilité dans l'affaire des faux électeurs du Ve mais il s'est pourvu en cassation), Dominique Tiberi n'est pas judiciairement incompatible avec les normes de la candidate.

NKM va-t-elle craquée sachant qu'avec Dominique nous sommes surs que le mode de gestion de l'arrondissement sera identique à celui de son père , basé sur les relations interpersonnelles et non sur des règles objectives.

Il sera intéressant de voir la réaction des forces de Gauche; dans le cas où 2 listes UMP seraient présentes au 1er tour ont en lice au 1er tour, sauront-elles
repousser les impossibles politiciens pour présenter une liste d'union dés le 1er tour.

Eugène Guillevic honoré dans le 5ème arrondissement de Paris

 

le 22 novembre à 11 heures une plaque sera dévoilée, en présence de B. Juillard,  au 47 Rue Claude Bernard pour honorer Eugène Guillevic, poète Grand pris de la poésie de l'Académie Française:

 

" Nous ferons de la terre une cathédrale sans murs"

samedi 16 novembre 2013

Le déménagement de Paris 3 à l'ordre du jour Conseil de Paris des 12&13 novembre2014

Pour une fois Jean Tiberi a eu le courage politique d'aller devant le Conseil de Paris. Comprenant que les pleurnicheries en Mairie n'avaient pas de devenir, prenant son courage à deux mains il est allé devant le Conseil de Paris pour demander le retour de Paris 3 après le désamiantage faisant fi du surcoût que cela engendrerait.

Serait-ce la proximité des élections qui le poussent à "mouiller la chemise" pour son fils Dominique! Les arguments sont toujours les mêmes :
  • absence de concertation
  • refus des solutions proposées
  • travail de l'Etat et de la Ville de Paris dans le secret
  • le 5ème est maudit par la gauche
  • refus de donner le droit de la Ville à changer d'avis.

Monsieur le Maire votre vœu V73M a été naturellement rejeté. Après les réunions publiques que vous avez organisées pour vous donner un rôle de Maire de Paris que vous n'avez plus, n'auriez-vous pas du travailler ou faire travailler votre conseil d'arrondissement  ou faire travailler votre conseil de quartier sur des solutions concrètes, crédibles? Vous qui êtes si fort  pourquoi n'avez-vous pas réussi à convaincre le Président de Jussieu à partager ses locaux?

Malheureux de se faire traiter de comédien, ne voulant pas entendre que les universités ne doivent pas être que dans le 5ème, ne voulant pas entendre parler des transferts de Paris 5 et de Paris 1 dans le 13ème ou à Aubervilliers sur lesquels vous n'avez jamais rien dit,  vous n'avez pu vous empêcher de perdre votre calme et interrompre l'adjoint au Maire en charge de l'enseignement supérieur.

Comme promis par Anne Hidalgo, la gauche parisienne a fait passer un vœu (72M présenté par Lyne Cohen-Sola) pour que la vocation de l'espace occupé actuellement par Paris3 reste  l'enseignement supérieur, la recherche, la vie étudiante, le logement étudiant ou l'innovation.  Dans ce but le PLU sera changé.

Même si la question de la destination des locaux ne se posera concrètement que dans 5 ans ( mise à niveau des locaux du 12ème, désamiantage de Censier), l'énergie du 5ème doit être tournée vers le futur et non vers le passé. En séance, la mairie de Paris a proposé aux élus de droite de travailler sur ce projet. Arrêtez de pleurer, travaillez et proposez.
 
Etienne Dolet
 

 
 

Le jazz dans le 5ème

25ème JAZZ BAND BALL


La Mairie du Vème arrondissement et l’Association pour la Connaissance et la Diffusion du Jazz Classique organisent le Samedi 30 novembre 2013 à 20H30 le 25ème JAZZ BAND BALL.

Avec les orchestres :
- Bourgogne Swing Parade
- Harlem Drivers
- High Society Jazz Band
- Jelly Bump
- Swing Feeling
- Vieil Orleans Orchestra

Le Jazz Band Ball n’est pas un concert ordinaire; c’est une manifestation mythique pour tous les amateurs de jazz Nouvelle-Orléans. Plusieurs groupes de jazz, de styles différents, s’en donnent à cœur joie devant un public enthousiaste.

Le Jazz Band Ball ne date pas d’hier ! Il est né à la Mairie de 5ème arrondissement en 1964 et a rencontré dès sa première édition un énorme succès.

Samedi 30 novembre 2013 – de 20H30 à 00h30
Salle des Fêtes

Le développement durable dans le 5ème : collecte de piles à la Mairie

Collecte des piles et lampes usagées à la Mairie


A l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, une collecte évènementielle de piles et de lampes usagées sera organisée à la Mairie du 5ème arrondissement.
Un stand d’information comprenant des bornes de récupération sera installé à l’entrée de la mairie les lundi 18, mardi 19, jeudi 21 et vendredi 22 novembre 2013 de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30.
Le recyclage des piles et des lampes usagées permet  l’économie de ressources naturelles, de protéger l’environnement et  de développer une économie circulaire.
Trier ses piles et ses lampes usagées, c’est simple et c’est utile, pourtant  à  peine 40% des piles et lampes sont collectées. Pour permettre leur recyclage il suffit de les rapporter  dans les points de collecte.





5ème arrondissement Quartier saint victor : conseil de quartier le 21 novembre

La prochaine réunion du conseil de quartier Saint-Victor aura lieu le Jeudi 21 novembre 2013, à 18h30, à la Mairie du 5ème 21 place du Panthéon.
  
A l’ordre du jour : Les questions diverses des habitants du quartier
Le véritable ordre du jour de la famille Tiberi:
  • les questions de sécurité :  les Roms et les effectifs du commissariat
  •  

    le départ de l'université Paris 3 Censier
  • le centre Saint Victor

 La machine électorale de Dominique Tiberi est en marche sous couvert des structures de concertation de la Mairie.
 L'originalité de la réflexion est telle que la Mairie a mis le plan du Quartier Sorbonne pour le conseil de quartier Saint Victor

Echos de la droite dans le 5ème.

La situation ne s'est pas éclaircie à l'UMP 5ème de Paris

Dominique Tiberi rêve toujours d'être tête de liste. En reportant le plus possible les décisions, il pense que l'absence de notoriété de Florence Berthoud obligera NKM à l'adouber. pour montrer sa détermination, il aurait acheté un nom de domaine sur internet dominiquetiberi2014.fr

De son coté Florence Berthoud rame: elle est très peu présente sur les marchés, a du mal à constituer une liste (Jean Tiberi y veille activement). timidement elle aurait commencer à distribuer une lettre  où sa connaissance du quartier se manifeste par une reprise des sempiternels arguments de la famille Tiberi sur la restauration des services publics mis en place par Jean Tiberi et supprimés par Bertrand Delanoë.

Naturellement elle rajoute un petit laïus sur Paris 3.

Comme les Tiberi, (bonnets blancs , blancs bonnets) aucun projet, aucune idée et comme seul argument les socialistes et en particulier Bertrand Delanoë n'aiment pas les habitants du 5ème.

samedi 9 novembre 2013

Conseil de quartier Sorbonne ou plutot réunion de campagne de l'UMP.

Au moment où NKM propose de mettre en place un Police Municipale, la tentation a été trop forte pour J. Tiberi de ne pas céder à la facilité: les questions diverses sont devenues Questions de sécurité.
 
Il est sur que dans une capitale comme Paris, il y a des problèmes de sécurité mais la mise en scène proposée pouvait laisser croire que le 5ème était devenu la pire des banlieues. Pour améliorer le climat d'insécurité, le représentant du Commissariat indiquait qu'ils étaient en sous-effectifs et qu'ils n'avaient la nuit que 2 voitures!! Indignement à droite. A qui la faute? Amnésie tibériste sur les suppressions de postes sarkozistes.
 
Un CICA dédié à la sécurité se tiendra le 10 décembre 2013.
 
Maintenant, il est évident que la question de la petite délinquance  est est un vrai sujet. Ces questions d'autocollants posés pour cibler les appartements à visiter devraient être l'objet d'information plus fréquente. Mais au nom de la sécurité ne favorisons pas les à priori systématique sur certaines populations. En appelant au civisme républicain pour compenser les manques d'effectifs ne faisons pas le lit de la délation,...
 
Naturellement le plat de résistance fut la question du départ de Paris 3. Oubliant complètement le départ du centre d'enseignement à distance chez Raffarin, oubliant la décision de Sarkozy de faire déménager Agro Paris vers la banlieue Sud, Jean et Dominique Tiberi crient au scandale. Mais sachant qu'ils avaient tout fait pour empêcher la solution de l'ilot Poliveau, ils préfèrent centrer leurs critiques sur l'absence de concertation, sur un Delanoë qui n'aime pas le quartier  même s'il y vit.
 
Il est toujours risible d'entendre la droite du 5ème invoquer les valeurs de la concertation alors que Jean Tiberi n'a mis en place des conseils de quartier que très récemment, depuis que sa permanence occupée à titre quasi gracieux a été repris par l'Hôtel de Ville pour y abriter des sans logis.
 
Il est toujours risible d'entendre une droite, si prolixe sur les dépenses dispendieuses de l'Etat socialiste  et de la Ville de Paris,  préconiser un retour de Paris 3 dans le 5ème malgré le coût que cela représenterait (100 Millions d'euros).
 
Il est toujours risible d'entendre évoquer la nécessité de demander l'avis de la population par un ancien ministre , par un ancien Maire de Paris qui sait que ce type de décision doit être prise d'autorité.
 
Le temps de la concertation viendra quand l'opération de désamiantage interviendra, quand il faudra discuter du futur de ce site qu'Anne Hidalgo s'est engagée à acheter à l'Etat et qui dans ce cas aurait vocation à des activités liées à la vie étudiante (logement, salle de cours,...).
 
Autant de mauvaise foi au service d'une politique politicienne fait rire ou pleurer.  Une chose est sure, la famille Tiberi sera au rendez-vous de la campagne municipale.
 

La bibliothèque Mouffetard change de nom. elle devient la bibliothèque Mohammed Arkoun

Pour la 1ère fois une Bibliothèque porte un nom maghrébin. Mais qui  est Mohammed Arkoun?

Mohammed Arkoun, né en 1928 à Taourirt-Mimoun dans la commune actuelle de Beni Yenni, en Kabylie (Algérie), décédé le 14 septembre 2010 à Paris, est un intellectuel qui s'inscrit dans la tradition des « lumières » français, historien de l'islam et philosophe.
 
Il est internationalement reconnu, comme l'illustre par exemple les Gifford Lectures qu'il donna en 2001, intitulée « Inauguration d'une critique de la raison islamique »[3]. Il fut, entre autres, professeur émérite d’histoire de la pensée islamique à la Sorbonne (Paris III), et enseigna l’« islamologie appliquée », discipline qu'il a développée, dans diverses universités européennes et américaines, en référence à l'anthropologie appliquée de Roger Bastide. Parmi ses sujets de prédilection, l’impensé dans l’islam classique et contemporain.
 
Mohammed Arkoun, humaniste, laïque, était un militant actif du dialogue entre les religions, les peuples et les hommes. Spécialiste de l'islam, il plaidait pour un islam repensé dans le monde contemporain. Il y a consacré de très nombreux ouvrages dont La Pensée arabe (Paris, 1975), Lectures du Coran (Paris, 1982), Penser l'islam aujourd'hui (Alger, 1993), ou encore The Unthought in Conteporary Islamic Thought (Londres, 2002).
 
Des citations qui sonnent bien aux oreilles d'Etienne Dolet
  • « LES MURS LES PLUS DIFFICILES à ABATTRE SONT CEUX DE L’ESPRIT » 25 Déc 2012
  • « L’INTELLECTUEL QUI COMPROMET SON INDéPENDANCE PERD LA POSSIBILITé DE CONTRIBUER, SELON SES MOYENS PROPRES, à LA CRéATION D’UNE DETTE DE SENS PAR SES éCRITS ET SON ENSEIGNEMENT » . 25 Déc 2012
  • « LA CIVILISATION DE L’ISLAM VISE L’ÉMANCIPATION DE L'ÂME ET SA LIBÉRATION DES ENTRAVES DES PASSIONS ET DES APPÉTITS DE SORTE QU’ELLE AIT DIEU POUR BUT, QU’ELLE SOIT EMPRUNTE D'HUMANITÉ, QU’ELLE TRAVAILLE POUR DIEU ET FASSE LE BIEN POUR TOUT LE MONDE ». 30 Oct 2012


La vidéo de l'inauguration

Première guerre mondiale : grande collecte de photographies, correspondance et souvenirs du 9 au 16 novembre 2013

Pour commémorer le centenaire de la première guerre mondiale, les Archives de France, la Bibliothèque nationale de France, la Mission du centenaire et Europeana 1914-1918 organisent « La Grande Collecte » du 9 au 16 novembre 2013 sur plus de 70 sites répartis sur l’ensemble du territoire.
Cette guerre a laissé dans son sillage un grand nombre d’archives privées qui sont encore conservées pour la plupart dans les familles.
Durant cette semaine, les particuliers sont invités à apporter dans les services culturels volontaires (archives départementales, bibliothèques municipales etc.) des documents personnels relatifs à la Grande Guerre : photographies, correspondance, carnets de croquis, souvenirs écrits après la guerre...
Les documents seront numérisés et ensuite disponibles sur le site www.europeana1914-1918.eu où ils constitueront une base de données européenne de souvenirs.
Pour les enseignants, « La Grande Collecte » offre également une opportunité de proposer des projets de classes, notamment dans les écoles primaires et dans les collèges. La semaine pourra se prolonger pendant toute l’année scolaire et au-delà avec l’appui des services éducatifs des archives départementales et municipales.
À noter : le site internet centenaire.org comporte également le calendrier complet des événements labellisés par la mission du Centenaire pour l’année 2014 avec notamment ceux en rapport avec l’été 1914 :
  • 28 juin (attentat de Sarajevo),
  • 28 juillet-3 août (entrées en guerre),
  • 6-12 septembre (bataille de la Marne).

dimanche 3 novembre 2013

Chroniques de campagne municipale dans le 5ème arrondissement de Paris


Un nouveau distributeur de tract au PC : un futur candidat négocié?

Un PRG "tracteur"  qui espèrent toujours être intégrés dans la liste de Gauche !!

Pas de Candidate UMP : Florence Berthout n’a toujours pas l’autorisation de venir sur la Place du marché Monge !!! L’aura-t-elle un jour ? Les bruits de marché laissent à penser que les négociations sont en cours après que ses possibles supporteurs aient été neutralisés !!

L’actualité politique du moment c’est naturellement le départ de Paris 3 dans le 12ème arrondissement afin de permettre le désamiantage des locaux. Sujet abordé il y a plus de 3 semaines par Etienne Dolet.

Et la quel fut notre étonnement devant le culot de la famille Tiberi. Ce n’est pas le Maire du 5ème, ce n’est pas la candidate de l’UMP dans le 5ème qui s’expriment mais un conseiller d’arrondissement dont la légitimité de parole ne tient qu’au nom que lui ont donné ses parents. Voudrait-il faire croire que c'est lui le candidat à la Mairie du 5ème?

Ce communiqué de Dominique Tiberi est un exemple de ce que peut-être la politique politicienne de ce que peut être le clientélisme. En effet il sait pertinemment que la gestion des universités de dépend pas de la Mairie d’arrondissement, elle ne dépend pas de la Mairie de paris, elle dépend de l’Etat.

Comment peut-on prendre en otage la santé publique des étudiants pour faire des effets de manche électoraux ? Et à l’exception de l’année dernière, n’est-ce pas la droite qui avait les moyens pendant 10 ans de trouver une solution  au risque de santé publique que représente l'amiante dans ce centre construit dans les années 60?

A-t-on entendu Dominique Tiberi quand il a été décidé d’envoyer entre autres écoles du 5ème  Agro-Paris sur le plateau de Saclay ? Jamais : c’est plus facile de critiquer la Gauche que de montrer sa désapprobation au 1er ministre à qui son père à offert son mandat de député afin de préserver un avenir en politique au fils.

Naturellement un peu de dénigrement personnel ne fait pas de mal. L’attaque portée sur la personne de MC Lemardeley est d’autant plus ridicule que  cette décision met plutôt en exergue la force de son engagement politique de MC Lemardeley ? Face à cette décision qui lui a été imposée par sa tutelle, elle a eu le courage de maintenir sa candidature car elle croit aux valeurs de Gauche et  elle veut  que dans sa vie quotidienne  l’arrondissement bénéficie des valeurs d’équité et de justice sociale qu’il mérite.

Oralement,  Dominique annonce que la bonne solution serait de faire revenir Paris 3 dans le 5ème après le désamiantage : comment peut-on représenter la droite qui se veut exemplaire en matière de finances publiques et vouloir proposer  une solution qui couterait au moins 100 Millions d’Euros de plus ? Où trouvera-t-il l’argent ? Arrêtons de rêver?

Au lieu de critiquer, il faudrait réfléchir à l'opportunité au projet que permet d'envisager ce transfert. Alors que les M2  libres sont rares dans Paris, le départ de Paris3 est l’occasion d’élaborer  un vrai projet  au service de  l’identité universitaire et des  habitants du 5ème.  Au lieu de cela, nous avons droit aux sempiternels pleurs sur les équipements disparus que nous entendons à chaque conseil d’arrondissement et de quartier. C’est dur d’avoir des idées !!

Anne Hidalgo a pris l’engagement  d’acquérir auprès de l’Etat ce site et d’y faire naitre des différents équipements et services auprès de la vie étudiante mériterait plus de prévisions ; elles arriveront certainement avec son programme détaillé.

De toute manière le départ n’est pas pour demain ; il faut déjà que le site du 12ème soit disponible.

Afin de prévenir toute instrumentalisation des questions sociales par la Droite , le PS , dans son Journal Cinquième Gauche,  rappelle où en est le dossier sur le centre de Santé de l’Epée de Bois :

·         Le conseil de Paris a voté un vœu pérennisant son existence  (9-11 juillet)
·         Un nouveau directeur et trois nouveaux médecins généralistes sont arrivés
·         40.000€ de travaux ont été inscrits au budget parisien

Le PS évoque également la création d’une Maison de Santé étudiants aux 4 de la Rue des Quatrefages : elle réunira 16 studios réservés à des étudiants lourdement handicapés, un pôle ambulatoire  composé d’un centre de santé, un centre de planification et d’éducation familiale, d’un bure au d’aide psychologique universitaires et d’un relais Etudiants-Lycéens .

vendredi 1 novembre 2013

Le festival du Roman historique arrive place du Panthéon

Le Festival du roman historique est heureux de vous accueillir le dimanche 17 novembre de 14h à 18h30 à la Mairie du 5ème arrondissement

La marraine du festival est Hélène Carrère d'Encausse de l'Académie française

Liste des débats :

Animateur : Jean-Claude Berline
15h00
Le succès des séries télévisées, va-t-il revitaliser le roman historique ?
Avec :
Françoise Chandernagor
Michèle Cotta
Mohammed Aïssaoui
Jean-Daniel Baltassat
Alain-Gérard Slama

16h15
Le roman historique peut-il s’emparer de l’Histoire immédiate ?
Avec :
Alexandra Lapierre
Jean d’Aillon
Metin Arditi
Jean-Joseph Julaud
Pierre Lemaitre

Informations pratiques :
Mairie du 5ème arrondissement
De 14h à 18h30
Entrée libre

Réouverture de la Bibliothèque de la Sorbonne

Pour fêter sa réouverture, la bibliothèque de la Sorbonne propose un cycle de soirées :
  •  Jeudi 7 novembre : "Jacques Roubaud, poète, collectionneur de bibliothèques", en partenariat avec le Printemps des Poètes.
  • Jeudi 14 novembre : "Regards d'écrivains sur la bibliothèque de la  Sorbonne", en partenariat avec la Maison des écrivains et de la  littérature.
  • Lundi 18 novembre : "La Sorbonne et ses bibliothèques: perspective  historique", en partenariat avec le CIES.
 
Entrée libre, dans la limite des places disponibles.
Réservation obligatoire à _info@bis-sorbonne.fr_
 
 

lundi 28 octobre 2013

Conseil de quartier Val de Grace : Jean Tiberi remet à l'ordre du jour les questions diverses

La prochaine réunion du Conseil de quartier Val de Grâce aura lieu le Mardi 29 octobre 2013 à 18h30 à la mairie du 5ème, 21 place du panthéon.

A l’ordre du jour : 
1.         Questions diverses des habitants du quartier.




 Que dire? Rien de plus que pour le Conseil de Quartier Sorbonne : les questions diverses des habitants ne peuvent constituer un ordre du jour d'un conseil de quartier, elles doivent être traitées lors des permanences des élus.
 
Où sont les projets de la majorité du 5ème ?

dimanche 27 octobre 2013

Conseil de quartier Sorbonne : les mauvaises habitudes reprennent: "vive les questions diverses"

La prochaine réunion du Conseil de quartier Sorbonne aura lieu le lundi 4 novembre 2013 à 18h30 à la mairie du 5ème, 21 place du panthéon.


A l’ordre du jour : 
1.         Questions diverses des habitants du quartier.




Inlassablement Etienne Dolet reprendra sa plume pour rappeler que les conseils de quartier n'ont pas été créés pour permettre la résurrection de la "démocratie populaire" mais pour permettre aux habitants de faire des propositions d'évolution de leur quartier fondée sur un vrai travail collectif  pour lequel il leur a été donné de vrais moyens humains, logistiques, conseils.

Pour cela il faudrait que de vrais projets soient identifiés, que les conseils de quartier présidés par un habitant s'en emparent et qu'ensuite le conseil d'arrondissement puisse être saisi.

Dans le 5ème tout cela est oublié pour laisser libre cours aux question individuelles de chacun, aux questions téléguidées par la Mairie.

dimanche 20 octobre 2013

Chroniques de campagne dans le 5ème

Le début des vacances était le signe de pause dans la présence des partis politiques sur le marché Mouffetard. Après un départ énergique, les forces ont besoin de souffler.

A gauche l'actualité était naturellement l'accord signé par Anne Hidalgo avec les communistes parisiens.

En signant un accord de ralliement dés le 1er tour des municipales parisiennes, le PC pense conserver 13 places de conseiller de Paris et 32 places de conseiller d'arrondissement soit l'illusion d'exister, de peser encore.  On peut se demander quelle est la motivation d'un tel ralliement qui va concourir encore plus à la disparition progressive de cette force politique: accord sur les programmes ou préserver des places à ses dirigeants.... Le Front de Gauche va-t-il survivre si ce type d'accord se multiplie en France.

Pour notre arrondissement, la conséquence est simple : il y a aura un membre du PC à une place éligible sur la liste de Gauche dirigée par MC Lemardeley. Avec les conditions qu'EELV ne manquera pas d'imposer au second tour (1 si ce n'est 2 représentants en fonction des résultats) la place pour les militants du PS va se réduire comme peau de chagrin.

Il faut souligner la persévérance du PRG en la personne de N. Quennedey  qui rêve lui aussi de se faire offrir place et qui distribue seul, semaine après semaine, ses propositions pour le 5ème. L'avenir nous dira si sa constance paiera.

A droite, encéphalogramme plat: personne place Monge, personne en bas de Mouffetard. C'est visiblement compliqué ...........

Etienne Dolet

samedi 19 octobre 2013

Revue de presse sur les municipales dans le 5ème: relations tendues entre Tiberi et NKM, une candidature Berthout étrangement motivée

Article du LAB

L'ambiance à l'UMP 5ème ne s'améliore pas : Jean Tiberi ne veut pas faire la bise à NKM na!! mais plus grave encore il refuse de lui serrer la main. Quel infantilisme alors que tout le monde sait que tout cela n'a comme simple objectif les conditions du ralliement de Dominique Tiberi aux listes NKM: être en 2ème place en cas de défaite signifierait inexorablement la disparition du "clan" Tiberi de la vie politique parisienne.

Toute cette tension montre bien que Jean Tiberi a conscience de la défaite annoncée et qu'il souhaite limiter les dégâts.

Extrait d'article du Parisien

La motivation de la candidature de Florence Berthout dans le 5ème a de quoi vous faire désaimer la politique:

Pourquoi vous présentez-vous dans le Ve alors que vous êtes élue dans le Ier ? Vous y vivez ? Jusqu’ici je vivais du côté de la Maison de la radio près de l’école des mes enfants. Mais j’ai décidé de m’installer dans le Ve très prochainement car c’est l’arrondissement de mon coeur. J’y vais depuis des années. J’ai emmené mes enfants au Museum d’Histoire Naturelle, j’ai travaillé à proximité, lorsque j’étais collaboratrice au Sénat. Et puis, il y a un vrai combat à mener dans le Ve.
Si la double condition d'avoir visiter le Museum d'Histoire naturelle  et d'avoir travailler dans un arrondissement limitrophe au 5ème suffit pour justifier sa candidature à la Mairie du 5ème , nous risquons d'avoir beaucoup de candidats....!!!!!

Pourquoi ne dit-elle pas simplement, que la réduction du nombre de Conseillers de Paris éligibles dans le 1er, l'oblige à sauter en parachute sur la Rive Gauche?

Quelle considération pour les électeurs dont elle sollicite le suffrage?

Paris 3 quitte le 5ème

Aucune solution n'ayant pu être trouvée sur le 5ème pour accueillir l'université Paris Sorbonne Nouvelle pendant le désamiantage du site de Censier: rappelons nous la levée de boucliers des personnels du Jardin des Plantes et des habitants de l'Ilot Poliveau. Les voila rassurés ils pourront restés entre eux....

L'Etat a tranché et a décidé de transférer Paris Sorbonne nouvelle vers le 12ème arrondissement de Paris où un terrain disponible Rue de Picpus où un campus de 35.000 M2 sera construit pour accueillir ses 18.000 étudiants actuellement éparpillés sur 12 sites (budget de 125 M€).

Le site de la Maison de la Recherche du 4, rue des Irlandais sera préservé dans notre arrondissement et bénéficiera d'un agrandissement de  1200 m2 de sa surface d'accueil.

Cette décision est salutaire pour l'Université  Paris Sorbonne Nouvelle car le bâtiment actuel de l'université Paris 3 a été construit dans les années 1960 et "Dégradé, il ne répond plus aux fonctionnalités attendues d'un site universitaire moderne, et son entretien est devenu difficile et coûteux du fait des matériaux amiantés aujourd'hui strictement confinés qui ne peuvent être manipulés sans procédures spécifiques".
 
Ceci dit, plein de questions restent en suspens pour le site de Censier et notamment sur ce que compte faire l'Etat de cet emplacement après son désamiantage: le communiqué évoque "un grand projet d’intérêt général autour de l’enseignement supérieur, de la recherche, de la vie étudiante, du logement (notamment pour les étudiants) ou encore de l’innovation".
 
Cela parait encore bien vague et de circonstance; espérons que l'Etat et la Ville préciserons rapidement ce qu'ils souhaitent faire sur ce magnifique emplacement  et que nous disposerons d'un calendrier clair sur :
  • la date de départ de l'Université
  • la durée du désamiantage
  • la date d'implantation de nouvelles activités.

Tout cela va prendre du temps et le 5ème a eu malheureusement l'expérience du chantier désamiantage de Jussieu qui s'éternise encore. On parle du budget pour l'implantation Rue de Picpus, quand est-il du budget pour l'emplacement de la Rue Censier?

Il est indispensable que l'économie du quartier Jardin des Plantes tournée vers l'université de Paris 3 sache rapidement à quoi s'en tenir afin de décider de rester, de développer leurs activités ou de trouver un autre site d'activités. Ne faudrait-il pas réfléchir à un accompagnement économique du type de ce qui a été mis en place pour le chantier du Tram?

Maintenant que les décisions sont prises, espérons que très rapidement un Médiateur sera désigné pour servir d'intermédiaire entre l'Etat, la Ville de Paris, les habitants, les commerçants....

La transformation du site et la façon de gérer le projet  et d'y associer les habitants de l'arrondissement seront  certainement un des enjeux de la Campagne Municipale.